iPad Pro vs Surface Pro 4 : quel hybride choisir ?

  • A
  • A
iPad Pro vs Surface Pro 4 : quel hybride choisir ?
L'iPad Pro d'Apple@ Apple
Partagez sur :

TABLETTES - A mi-chemin entre tablettes et ordinateurs, Europe1.fr a testé et comparé l'iPad Pro d'Apple, et la Surface Pro 4 de Microsoft.

TEST

Tablette ou ordinateur ? La Surface Pro 4 de Microsoft et l'iPad Pro d'Apple se placent à mi-chemin entre les deux et veulent permettre à l'utilisateur de ne disposer que d'un seul, un 2-en-1 en somme. Europe1.fr a donc comparé ces deux produits disponible depuis quelques jours sur différents usages et vous livre son verdict.

  • Pour travailler

Comme le laissent penser leurs noms, Microsoft comme Apple destinent leurs deux produits à un usage professionnel. Avec Windows 10, le même système d'exploitation que sur ordinateur, la Surface Pro 4 de Microsoft dispose cependant d'un très sérieux avantage sur sa concurrente à la pomme. La machine est en effet capable de faire tourner des logiciels professionnels comme Photoshop, ou encore des logiciels de montage de vidéo. De manière générale, elle peut être utilisée avec n'importe quel logiciel disponible sur PC. De son côté, l'iPad Pro doit se contenter des applications disponibles sur l'App Store, et bien que disposant de plus de 1,5 million d'applications (dont 800.000 pour iPad), certaines fonctionnalités, notamment sur la retouche photo ou les mathématiques manquent.

N'espérez toutefois pas utiliser tous les logiciels de la même manière que sur un ordinateur… La puissance de la Surface Pro 4 étant plus limitée que celle d'un ordinateur traditionnel elle ne saura en effet pas répondre aux besoins des logiciels les plus gourmands en énergie. De son côté et malgré sa limitation, l'iPad Pro ne se laisse pas faire. Apple propose, comme sur Windows, la suite Microsoft Office (Word, Excel, PowerPoint...). Cependant, pour travailler avec un clavier on préférera la Surface et son pied arrière inclinable qui permet de travailler avec la tablette sur les genoux. Certes, le clavier d'Apple peut s'utiliser posé sur une tablette comme un ordinateur, mais il tient en revanche assez mal sur les genoux.

Verdict : Windows 10 et le pied arrière sont deux avantages contre lesquels l’iPad Pro ne peut lutter dans le monde du travail.

  • Pour se divertir

A l'inverse, si Windows 10 apporte de nombreux avantages pour travailler, iOS, le système d'exploitation de l'iPad est lui particulièrement bien pensé pour le divertissement. D'une simplicité d’usage déconcertante, l'iPad Pro est le périphérique idéal pour regarder films, séries, ou encore clips vidéo. Son grand écran de 12,9 pouces permet de bénéficier d'un confort supplémentaire en regardant des vidéos et la richesse de l'offre sur iTunes constitue un atout supplémentaire.

Le constat est le même pour les jeux. Impossible de faire tourner les jeux PC sur la Surface Pro 4, la puissance n'étant pas suffisante, tandis que les jeux disponibles sur l'App Store tirent pleinement partie du nouveau processeur de l'iPad Pro. Des jeux gratuits comme payants sont d'ailleurs disponibles.

Verdict : qu'il s'agisse de regarder la télé, un film ou de jouer, si vous souhaitez vous divertir optez pour l'iPad Pro.

  • Pour dessiner 

Principal usage mis en avant par les deux fabricants : les graphistes ou architectes pourront utiliser l'iPad Pro et la Surface Pro 4 pour dessiner et créer. Pourtant, les deux produits ne se valent pas. Si Microsoft fournit d'office un stylet avec sa tablette, Apple, lui, le vend en option (109 euros). Mieux vaudra tout de même opter pour l'iPad s'il s'agit de dessiner... Outre une précision plus importante, l'offre applicative d'Apple pour le dessin est supérieure. Il est ainsi possible d'esquisser des dessins dans l'application Notes, mais également sur "Paper by 53", ou sur "Adobe Draw".

Verdict : Avis aux amateurs de dessin, l'iPad Pro, avec son stylet, malgré un prix élevé, s’avère plus pratique.

  • Pour emporter 

Surface Pro 4 comme iPad Pro disposent d'un écran d'environ 13 pouces. Les dimensions des deux ardoises, bien que la Surface Pro 4 soit un peu plus compacte, et l'iPad Pro un peu fin, restent peu ou prou les mêmes. C'est donc sur l'autonomie que se joue la différence et sur ce point Apple remporte la manche. La Surface Pro 4, Windows 10 oblige, est en effet très gourmande en énergie et ne tient donc pas plus de 6 heures à l'écart d'une prise de courant. A l'inverse, iOS d'Apple tient sa promesse de 10 heures d’autonomie et permettra donc de tenir une journée sans recharge, un véritable avantage pour un usage en mobilité !

Verdict : avec 10 heures d'autonomie, l'iPad Pro dépasse de 4 heures l'autonomie de la Surface Pro.

  • Que choisir ? 

Si, au cas par cas, l'iPad Pro remporte plus de victoires que la Surface Pro 4, le choix final n'est pas aussi simple que cela. Il n'y a en effet pas de "meilleure option". D'un côté la Surface Pro 4 ressemble plus à un PC transformé en tablette qui serait une mauvaise tablette, de l'autre l'iPad Pro s'apparent à une tablette qui se veut PC sans en avoir les moyens. Le choix dépendra donc de vos usages, les amateurs de dessins et de divertissements opteront pour l'iPad Pro tandis que les personnes souhaitant une tablette pour travailler préféreront la Surface Pro 4.

Prix et disponibilité. L'iPad Pro en disponible en trois coloris (argent, noir, gold) à partir de 919 euros en version Wi-Fi 64Go. Des modèles 128Go sont également disponibles. L'Apple Pencil (stylet) est disponible pour 109 euros et le clavier (QWERTY uniquement) pour 169 euros. La Surface Pro 4 est disponible à partir de 999 euros en version 128Go Wi-Fi. Des modèles 256 et 512Go sont également proposés. Le stylet est inclus, et le clavier vendu 149 euros.