HomePod, l'enceinte intelligente selon Apple

  • A
  • A
HomePod, l'enceinte intelligente selon Apple
Apple a présenté HomePod lundi.@ Apple
Partagez sur :

Apple a dévoilé lundi HomePod, une enceinte intelligente pour la maison embarquant Siri et capable de répondre aux moindres demandes de ses utilisateurs grâce à la voix. Elle sera disponible début 2018.

Apple se lance dans une nouvelle bataille ! La marque à la pomme a dévoilé lundi soir lors du keynote d'ouverture de sa conférence annuelle des développeurs, la WWDC, une enceinte intelligente pour la maison connectée utilisant Siri. Baptisé HomePod, ce nouveau produit combine les fonctionnalités de l'enceinte intelligente Amazon Echo et des enceintes connectées de Sonos.

Priorité au son

Avant d'être une enceinte connectée, HomePod est une enceinte qui doit offrir une bonne qualité d'écoute pour la musique. Car pour Apple, si l'expérience de la musique en mobilité est plus que satisfaisante, l'écoute de la musique à domicile reste décevante. De quoi pousser Tim Cook, le CEO d'Apple, a vouloir "réinventer la musique à la maison". Pour y arriver, la marque à la pomme a intégré dans son enceinte sept haut-parleurs, un caisson de basse et a préféré une connexion secteur à une batterie pour l'alimentation. Comme sur les enceintes de Sonos, la diffusion du son sera optimisée en fonction de la taille et des formes de la pièce dans laquelle l'enceinte se trouve.

Surtout, forte de la popularité grandissante de son service de musique en streaming - qui compte désormais 27 millions d'abonnés payants - et de sa capacité à intégrer le logiciel et le matériel, il sera possible de commander facilement HomePod depuis son iPhone, son iPad ou son Mac pour écouter sa musique préférée.

La connexion en plus

Mais, Apple oblige, HomePod est aussi une enceinte connectée et intelligente. Et pour cause, elle intègre Siri, l'assistant intelligent de la marque. Sur ce point, elle viendra concurrencer les enceintes d'Amazon, Echo, et de Google, Home. Car, propulsée par une puce A8, la même que celle que l'on trouvait dans l'iPhone il y a quelques années, HomePod veut devenir l'assistant de son utilisateur au quotidien en gérant ses moindres demandes grâce à la voix. "Hey Siri" permettra de déclencher l'assistant. Ensuite, il sera possible de demander à écouter un style de musique ou un chanteur en particulier, de baisser ou augmenter le volume ou encore de passer à la piste suivante.

Les fonctionnalités ne s'arrêteront pas à la musique. HomePod tirera aussi pleinement partie de Home, l'application dédiée à la maison connectée d'Apple. Comme avec Google Home ou Amazon Echo, il sera donc possible de commander les objets connectés de sa maison, d'ouvrir ou de fermer ses volets, d'allumer ou d'éteindre la lumière ou encore d'ouvrir le portail du jardin.

Enfin, Siri, qui est désormais capable de comprendre les questions en fonction de leur contexte, pourra répondre à des interrogations diverses sur la météo, l'actualité ou les rendez-vous présents dans l'agenda de son utilisateur. Ceux qui ne voudraient pas que l'assistant écoute en permanence ce qui se passe autour de lui pourront aussi choisir de le déclencher en effleurant la partie supérieure de l'enceinte.

Et Phil Schiller, le responsable du marketing d'Apple, place de grands espoirs dans HomePod. Pour lui, cette nouvelle ne doit provoquer rien de moins que la même révolution qu'avait engendré l'iPod lors de sa présentation au début des années 2000… Mais pour le savoir, il faudra patienter quelques mois de plus. HomePod devrait en effet être disponible aux États-Unis, en Angleterre et en Australie en décembre 2017 pour 349 dollars (310 euros). Les autres pays, dont la France, ne seront eux servis que début 2018.