Facebook étend au monde entier son outil de prévention des suicides

  • A
  • A
Facebook étend au monde entier son outil de prévention des suicides
Le contact qui a été signalé verra apparaître un message de soutien avec plusieurs options.@ capture Facebook
Partagez sur :

Facebook généralise à l’ensemble de son milliard d’utilisateurs son option "anti-suicide", un dispositif testé depuis 2015.

Facebook va déployer pour tous ses utilisateurs une fonction de prévention des suicides qui permet de signaler les statuts suicidaires et d'obtenir de l'aide, a annoncé le réseau social mercredi.

Des équipes dans le monde entier. "Avec l'aide de ces nouveaux outils, si quelqu'un publie sur Facebook quelque chose qui vous inquiète, vous pouvez contacter cet ami directement et vous pouvez aussi nous le signaler. Nous avons des équipes dans le monde entier, 24 heures sur 24, qui passent en revue ces signalements", indique le réseau social dans un communiqué. Cette fonction était testée jusqu'ici depuis 2015 par quelques utilisateurs anglophones.

Des contenus traités en priorité. Concrètement, les membres du réseau social pourront signaler ces contenus via le menu déroulant avec lequel les internautes signalent déjà les publications inappropriées. Selon Facebook, les contenus suicidaires auront la priorité sur les autres. Facebook, qui a développé ces outils avec des associations de prévention du suicide, propose ensuite plusieurs options à la personne qui souhaite aider son contact, comme joindre un ami commun ou une association, ou envoyer un message de soutien pré-rédigé, détaille le New York Times.

Message de soutien. De son côté, le contact qui a été signalée voit apparaître un message de soutien sous un cœur bleu : « Quelqu’un qui a vu tes publications pense que tu ne vas pas très bien. Nous sommes là si tu as besoin d’aide », explique Le Monde. Il se voit également proposer plusieurs options (numéros de services d'assistance, renvois vers des sites de conseils...).