Facebook : des publicités s'invitent au milieu des vidéos

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Désormais des publicités surgissent au beau milieu des vidéos diffusées sur Facebook. Une nouvelle source de revenus pour les professionnels, mais des désagréments pour les utilisateurs.

Vous l'avez peut-être remarqué si vous êtes l'un des 34 millions d’utilisateurs français de Facebook. Depuis la fin de semaine dernière, de la publicité interrompt les vidéos que l'on regarde sur la plateforme. Une première pour Facebook qui se contentait jusque-là de glisser des pubs moins invasives.

Des publicités en pleine vidéo. Avec ces spots qui s'invitent, non plus au début mais au beau milieu des vidéos, le réseau social innove et se distingue de ses concurrents Youtube ou Dailymotion. Après une expérimentation, Facebook permet donc aux annonceurs de choisir ce nouveau mode de publicité depuis plusieurs semaines, au risque peut-être d'irriter les utilisateurs.

Une nouveauté qui ne plaît pas forcément. Cela peut être effectivement agaçant lorsque l'on regarde un extrait d’émission, une chanson ou un joli coup franc de voir surgir, sans crier gare, une publicité pour un dentifrice ou une voiture. Une intrusion qui rappelle celle que l'on connaît au milieu des films sur les chaînes privées. Quelques utilisateurs de Facebook ont bien repéré cette nouveauté.

"Je regarde la vidéo de quelqu'un et paf, d'un coup, une pub en plein milieu de la vidéo. T'es dégoûté !", raconte un jeune homme au micro d'Europe 1. "J'étais obligée de rester parce que je veux quand même voir la vidéo", renchérit son amie. "C'est ça le but, c'est eux qui font des pub très courtes pour que tu sois obligé de rester la regarder."

Une méthode peu innovante ? Effectivement ces spots d'un nouveau genre, dont la mise en place est à discrétion des médias, durent 15 secondes maximum et un décompte s'affiche pour retenir à tout prix l'utilisateur. Une manière d'envisager la publicité qui ne serait pas très innovante. 

"Ça peut toujours fonctionner d'une certaine manière en abrutissant les gens, mais c'est une façon de voir la publicité et le marketing qui est un peu stupide", estime Denis Fages, spécialiste de la publicité sur Internet pour l’entreprise Videotelling. "C'est beaucoup plus intelligent de trouver des moyens pour que les gens cliquent d'eux-mêmes pour regarder une vidéo intéressante. Ça, c'est la publicité du 21e siècle."

Une nouvelle source de revenus pour les professionnels. De son côté, Facebook évoque les revenus que vont gagner les producteurs de vidéos comme les chaînes de télévision ou les artistes qui vont récupérer environ la moitié des recettes. Ce nouveau service, toujours en test, est pour l'heure seulement disponible à quelques médias dans le monde.