Energie : quand des ordinateurs remplacent les radiateurs

  • A
  • A
Energie : quand des ordinateurs remplacent les radiateurs
Des serveurs informatiques chauffent le centre aquatique du Val-d'Europe.@ JONATHAN NACKSTRAND / AFP
Partagez sur :

Halte au gaspillage ! La chaleur des serveurs informatiques peut être utilisée comme chauffage, du logement individuel à des structures de grande échelle. 

Chauffer un bâtiment ou une piscine grâce à l'énergie dégagée par les ordinateurs et les serveurs informatiques des centres de données est désormais possible. Cette chaleur était jusqu'alors gaspillée, voire nécessitait de puissants systèmes de climatisation pour s'en débarrasser. 

Une eau à 55 degrés. Au centre aquatique du Val-d'Europe, en Seine-et-Marne, c'est la banque Natixis qui chauffe l'eau... ou plutôt son datacenter tout proche, où, 24 heures sur 24, des centaines d'ordinateurs traitent des milliers de données en dégageant une chaleur immense. Celle-ci est récupérée par Dalkia, une filiale du groupe d'EDF. Jean-Philippe Buisson, directeur régional explique le processus. "C'est cette chaleur que nous récupérons, et que l'on valorise dans un réseau de chauffage urbain à travers des tuyaux qui véhiculent une eau à 55 degrés sur la zone de Val-d'Europe", précise-t-il à Europe 1.

Radiateur d'avenir. Plusieurs ensembles immobiliers bénéficient aussi du système. C'est dans le secteur du logement individuel que l'on retrouve l'évolution la plus spectaculaire de cette technique. Même si c'est encore un test, dans un immeuble parisien, les radiateurs classiques ont été remplacés par des ordinateurs. Ceux-ci effectuent des calculs complexes pour des entreprises et servent de mini datacenter qui chauffent directement les appartements. "Cela se régule tout seul et on n'a jamais froid", s'enthousiasme une habitante. Autre avantage : le prix de ce chauffage nouvelle génération est inférieur au chauffage électrique traditionnel.