Ecrans 4K, incurvés… : que valent les dernières innovations des téléviseurs ?

  • A
  • A
Ecrans 4K, incurvés… : que valent les dernières innovations des téléviseurs ?
Les téléviseurs embarquent désormais de nouvelles technologies.@ Samsung
Partagez sur :

Les constructeurs proposent désormais des téléviseurs avec de nouvelles fonctionnalités et innovations. Mais toutes ne se valent pas…

TEST

Depuis quelques mois, tous les nouveaux téléviseurs (ou presque) embarquent un écran 4K (la ultra-haute définition). D'autres sont incurvés. Certains disposent aussi d'une dalle OLED (une technologie affichant des couleurs plus vives) ou Quantum Dot (son équivalent chez Samsung). Des téléviseurs vendus plus de 1.500 euros et dont les technologies n’ont pas toutes le même intérêt.

Europe1.fr a voulu se faire sa propre idée en testant un modèle embarquant ces trois fonctionnalités. Nous avons utilisé un téléviseur Samsung, le modèle UE55KS9000TXZF et son écran incurvé Quantum Dot Ultra HD de 55 pouces (138 centimètres).

L'Ultra HD en manque de contenus

Une fois le téléviseur installé, nous sommes partis à la recherche de contenus. Le téléviseur étant connecté à internet - comme la quasi-totalité des modèles récents -, cela facilite la découverte de programmes compatibles. Car, pour l'heure, aucune chaîne de télévision ne diffuse de programmes en Ultra HD. Seules quelques expérimentations ont été menées. Six matches de l'Euro 2016 de football avaient par exemple été diffusés dans cette définition.

Exit donc la télévision traditionnelle et direction YouTube ou Netflix pour apercevoir des contenus adaptés. Le service de VOD par abonnement propose en effet plusieurs de ses séries en Ultra HD. Parmi les titres phares compatibles : House of CardsBlack MirrorDaredevil ou encore The Crown. Pour les regarder avec une telle qualité d'image il est cependant nécessaire d’avoir une connexion internet puissante utilisant la fibre. Une fois toutes ces conditions réunies, force est de constater que l'image est absolument magnifique. Le grain est détaillé et les moindres détails sont visibles. Sur un programme bien réalisé, le résultat est donc bluffant. Mais, revers de la médaille, la moindre imperfection saute aux yeux.

Autre source de contenus 4K : YouTube. Le service de vidéo de Google permet en effet à ses utilisateurs de mettre en ligne des vidéos filmées en ultra haute définition. Là encore, une telle définition permet de profiter au mieux de certaines images comme des vidéos de surf filmées à la caméra d'action. Difficile alors de ne pas se sentir immergé dans l'action.

L'OLED et le Quantum Dot, pour raviver les couleurs

Autre technologie de plus en plus présente : l'OLED pour "Organic LED". Derrière ce nom se cache une technologie d'écran qui permet d'afficher des couleurs plus vives et plus constatées ainsi que des noirs plus profonds. Samsung, lui, ne propose pas cette technologie, mais offre une fonctionnalité similaire baptisée Quantum Dot. Principale avantage de ces deux options : elles ne nécessitent aucune adaptation spécifique des contenus. C'est en effet la dalle de l'écran qui est adaptée. Chacun peut donc en profiter sur tous les canaux (la télévision, la vidéo en ligne, Netflix...).

Après quelques heures devant la télévision, on constate facilement le gain par rapport à un écran LED traditionnel, ou même une dalle LCD. Les couleurs sont plus vives et les images paraissent plus lumineuses. Les noirs, eux, ne tirent pas sur le gris foncé comme c'est parfois le cas sur certains écrans. Et pour cause, lorsque l'image doit afficher du noir, le pixel de la télévision est totalement éteint. Le gain reste tout de même plus visible sur certains types de programmes que sur d'autres. Les images tournées en extérieur y gagnent particulièrement, les matches de football ou de rugby également.

L'incurvé, pour la beauté des yeux

C'est la dernière des options de ce téléviseur. C'est également celle qui nous laisse le plus sceptique. Son écran est incurvé de manière symétrique sur un axe verticale partant du centre de l'écran. Et si cette courbure confère une apparence particulièrement esthétique au téléviseur, le résultat à l'image n'est pas flagrant. Les constructeurs ont beau assurer que ce choix "permet une meilleure immersion dans l'image", le gain est très difficile à mesurer.

Cela entraîne par ailleurs quelques soucis. Lorsque plusieurs utilisateurs souhaitent regarder la télévision depuis des points différents d'une pièce et sans être parfaitement en face de l'appareil, l'image peut être déformée. Il devient aussi impossible d'accrocher le téléviseur au mur.

Le téléviseur Samsung UE55KS9000TXZF est commercialisé en version 49, 55, 65 et 78 pouces à partir de 1.890 euros.