Devant les géants de la tech, l'UE réaffirme l'importance de la concurrence pour l'innovation

  • A
  • A
Devant les géants de la tech, l'UE réaffirme l'importance de la concurrence pour l'innovation
La commissaire européenne avait fait le déplacement à Lisbonne.@ Grégoire Martinez / Europe 1
Partagez sur :

Margrethe Vestager, la commissaire européenne à la concurrence a réaffirmé lors du Web Summit que l'innovation ne pouvait avancer sans une juste concurrence.

Elle est celle qui règne sur la concurrence dans l'Union européenne et fait trembler des géants comme Apple ou Google. Margrethe Vestager, la commissaire européenne à la concurrence était mardi à Lisbonne pour le premier jour du Web Summit, le grand rendez-vous de l'innovation européen. L'occasion pour elle de rappeler les "responsabilités" des grands groupes de la Silicon Valley dans la course à l'innovation.

"La concurrence fait avancer l'innovation". "Quand vous venez ici avec des idées, les gens vous demandent souvent 'Pourquoi ? Pourquoi maintenant ?'", a expliqué la commissaire européenne. "La réponse c'est 'Pourquoi pas', parce que la concurrence fait avancer l'innovation, elle nous permet d'apprendre", a-t-elle expliqué sur la grande scène du centre de congrès de Lisbonne, devant près de 10.000 personnes. "Alors c'est un problème quand des entreprises qui dominent le marché décident de bloquer le marché. Des entreprises comme Google ont une responsabilité particulière", a-t-elle encore indiqué en citant l'affaire qui a opposé la commission européenne au sujet du service Google Shopping. Google avait en effet profité de la puissance de son moteur de recherche pour mettre en avant son comparateur de prix et reléguer ses concurrents loin de la première page.

Bataille fiscale en cours. Et dans ce dossier, la commissaire ne vise pas uniquement les grandes entreprises. "Il arrive que des gouvernements prennent des décisions qui nuisent à la concurrence. Quand un pays accorde des traitements particuliers à certaines entreprises, alors ça devient plus difficile de faire jouer la concurrence", a expliqué Margrethe Vestager en visant les avantages fiscaux octroyes par l'Irlande à plusieurs grands groupes dont Apple.

Avec ce déplacement au coeur de l'écosystème de l'innovation et devant les sociétés de la Silicon Valley, la commissaire européenne en a profité pour rappeler ce qui sonne comme un avertissement. "Notre travail est de vérifier qu'aucune entreprise n'est au-dessus des lois".