"Cyber-risques" : que faire pour les éviter ?

  • A
  • A
"Cyber-risques" : que faire pour les éviter ?
@ JOEL SAGET/AFP
Partagez sur :

HACKING - Penser à ses mises à jour, configurer son ordinateur ou simplement se montrer vigilant peut éviter des piratages.

Les chiffres sont édifiants. Selon le rapport annuel du logiciel antivirus Norton/Symantec sur les cyber-risques, près d'un Français sur deux (47 %) a déjà été confronté à un acte de cybercriminalité au cours de sa vie. Des crimes qui peuvent prendre plusieurs formes, du piratage de code de carte bleue à l'extorsion numérique, situation dans laquelle un hacker prend le contrôle d'un ordinateur ou d'un téléphone portable à distance. Pour se prémunir de ces risques, Me Roland Perez, avocat, a donné quelques clés sur Europe 1.

  • Faire des mises à jour régulières. Souvent reportées, les mises à jour sont pourtant indispensables selon Me Roland Perez, qui explique qu'ainsi, "les données [du téléphone ou de l'ordinateur] ne sont plus accessibles de la même manière".

  • Configurer son ordinateur de façon sûre. Il est nécessaire de faire attention à tous les paramètres de confidentialité et "de choisir des mots de passe forts, qu'il faut ensuite changer tous les trois mois", indique Me Roland Perez. Un mot de passe est considéré comme fort lorsqu'il comporte des chiffres et des lettres, des majuscules et des minuscules, ainsi qu'au moins un symbole.

  • Acheter des logiciels de sécurité.

  • Protéger ses informations personnelles. "Ne répondez pas à des courriels qui vous paraissent étranges", conseille Me Roland Perez. Mieux vaut supprimer ce genre de message immédiatement, en se gardant bien de cliquer sur les liens.

  • Se méfier des offres alléchantes en ligne. Cagnottes remportées, voyages gratuits… Ce sont généralement des arnaques, avec parfois des liens douteux qui installent des logiciels malveillants sur les ordinateurs.

  • Stocker tous ses fichiers sur un coffre-fort numérique. En cas d'extorsion numérique, cela peut permettre de ne pas perdre toutes ses données.

Enfin, si malgré toutes ces précautions, un piratage survenait, il faut alors porter plainte. "Il existe des enquêteurs spécialisés, rassemblés au sein de la brigade d'enquête sur les fraudes aux technologies de l'information", rappelle Me Roland Perez.