Cinq choses à savoir quand on télécharge un jeu gratuit sur son smartphone

  • A
  • A
Cinq choses à savoir quand on télécharge un jeu gratuit sur son smartphone
Deux joueurs de Pokémon Go "chassent" à Paris, image d'illustration@ Thomas SAMSON / AFP
Partagez sur :

En pleine folie Pokémon Go, la Cnil publie une série de conseils pour les adeptes des jeux gratuits sur smartphones.

Candy Crush, Clash of Clans, Pokémon Go... les jeux gratuits sur smartphones ont la cote. Mais sont-ils vraiment inoffensifs ? Pas si sûr d'après la Cnil. La Commission nationale de l'informatique et des libertés publie une série de conseils pour jouer en toute sécurité.

  • Éviter les applications non-officielles ou provenant de sources inconnues

A l'instar de Pokémon Go que les plus malins pouvaient télécharger avec sa sortie en France via un site pirate, la CNIL déconseille ce genre de pratiques. Ces applications qui n'ont pas été validées par un AppStore ou autre Google Play Store, elles peuvent donc contenir des failles de sécurité.

  • Limitez les permissions demandées avant d'accepter une application

Ne vous fiez pas au caractère gratuit de l'application. L'éditeur va tout de même tenter d'obtenir une contrepartie de votre part. Et la plupart du temps, il s'agit d'exploiter vos données personnelles. C'est pourquoi certaines applications demandent l'accès à des fonctions qui ne sont pas nécessaires pour jouer. C'est souvent le cas de la géolocalisation, "donnée reine" du smartphone d'après la CNIL, ou encore l'accès aux contacts et aux photos. Pour préserver vos précieuses données, évitez de donner ces accès. Si comme pour Pokémon Go, la localisation est indispensable, pensez à l'éteindre une fois que vous avez fermé l'application.

  • Donnez le moins d'informations possible sur vous

Entrez plutôt un pseudonyme, une adresse mail que vous n'utilisez que pour ce genre d'inscription... Car plus vous fournirez d'informations précises à votre propos, plus il sera intéressant pour l'éditeur du jeu de les revendre ou bien de les exploiter, pour encourager l'achat d'options dans le jeu par exemple."Des techniques qui s’appuient sur les mêmes mécanismes de frustration et de récompenses que les jeux de hasard et les casinos", affirme la CNIL.

  • Changez vos identifiants et mots de passe

Pour éviter toute intrusion dans votre smartphone à travers un application de jeu, changez régulièrement votre identifiant publicitaire. Il est généré automatiquement par votre smartphone et permet aux acteurs commerciaux de vous envoyer des publicités personnalisées. Pour le modifier, la CNIL a mis en ligne un tutoriel. De même, utilisez un mot de passe différent de ceux que vous utilisez pour les autres services en ligne.

  • Faites régulièrement le ménage

Lorsque vous ne jouez plus à une application n'hésitez pas à la supprimer, cela fera une porte ouverte en moins vers vos données personnelles. Et lorsque vous avez terminé de jouer avec celles que vous préférez, n'oubliez pas de les éteindre. Vous économiserez votre batterie et garderez le contrôle sur les données que vous êtes en train de transmettre.