Ces marques high-tech chinoises peu connues (et qui cartonnent)

  • A
  • A
Ces marques high-tech chinoises peu connues (et qui cartonnent)
Les marques chinoises ne sont pas toujours connues en France.@ DR
Partagez sur :

Bien que peu connues en France, les marques Xiaomi, Oppo, Vivo ou encore Yoobao sont très présentes en Chine. Et omniprésentes sur le marché de l'électronique de Shenzhen.

Depuis l'Europe on pourrait croire que Huawei est le seul constructeur chinois de smartphones a avoir percé. La réalité est tout autre et il suffit de de déambuler dans les allées des grands magasins d'électronique de Shenzhen, en Chine, pour s'en rendre compte. Là-bas, difficile de faire dix mètres sans croiser des tas de marques peu connues en France. Smartphones, tablettes, accessoires, objets connectés... Certains produits sont ceux de grandes marques locales dont les produits ne sont pas officiellement vendus en France (hors importation), d'autres ceux de marques qui fabriquent leurs produits pour les vendre à d'autres qui y mettent leur logo ensuite, des appareils en 'marque blanche' comme on les appelle.

Xiaomi et Oppo, les géants locaux

Xiaomi et Oppo, deux marques chinoises qui fabriquent principalement des smartphones, sont les plus présentes. Leurs produits sont immanquables aussi bien dans les allées des magasins que sur les publicités géantes présentes un peu partout dans la ville. La première, souvent qualifiée "d'Apple chinois", dispose d'une gamme complète de smartphones à partir de 100 euros en moyenne et jusqu'à près de 500 euros. Le design des différents mobiles est soigné, les produits bien finis et tous sont propulsés par Android, le système d'exploitation de Google. Malgré sa présence limitée en Europe et en Amérique, Xiaomi représente d'ailleurs à elle seule près de 8% des ventes de smartphones dans le monde au quatrième trimestre 2017 d'après les chiffres de l'institut IDC.

Oppo, lui aussi, s'est offert une bonne place sur le marché. Selon IDC, 6,9% des smartphones vendus à travers le monde au quatrième trimestre 2017 sont les siens. A l'inverse de son rival, Oppo mise sur son propre système d'exploitation pour ses smartphones : Color OS. Bien que basée sur Android, le logiciel de Google, cette déclinaison offre une interface plus épurée et, comme son nom l'indique, plus colorée. Là encore une gamme complète existe pour satisfaire le public le plus large possible. Une troisième marque, Vivo, moins puissante, mais elle aussi très présente, propose également des mobiles aux consommateurs chinois.

Mais si les smartphones représentent l'intégralité de l'activité de Oppo et Vivo, Xiaomi, lui, offre de nombreux autres produits. Certains d'entre eux, comme les montres connectées ou les bracelets capteurs d'activité sont directement liés à l'activité principale de la marque. Mais d'autres objets connectés comme des balances, des enceintes ou des écouteurs sont aussi vendus. Ils viennent rejoindre les téléviseurs haut de gamme, les drones et les lampes, eux aussi dans les rayons. 

Des accessoiristes inconnus

A côté des enceintes et des accessoires audio, les batteries portables qui permettent de recharger son smartphone n'importe où sont légion. Parmi les fabricants, une marque revient très régulièrement : Yoobao. Cet accessoiriste chinois qui s'en est fait une spécialité ne propose ses produits que dans le pays. Mais il fabrique également des câbles de recharge pour smartphone et des chargeurs sans fil qui permettent d'alimenter les dernières générations de smartphone simplement en les posant sur le support.

power 1280

Des marques chinoises difficile à traduire sont également très présentes dans les rayons avec des produits pour tous les prix. Des smartphones ou tablettes qui ressemblent à des modèles de grands constructeurs, des drones fantaisies vendus pour l'équivalent d'à peine cinq euros ou encore des produits contrefaits, le choix ne manque pas. Avant d'acheter, mieux vaut donc bien vérifier le produit afin de s'assurer, autant que possible, qu'il ne s'agit pas d'une copie.