CES 2018 : l'ordinateur de demain aura une journée d'autonomie

  • A
  • A
CES 2018 : l'ordinateur de demain aura une journée d'autonomie
Image d'illustration.@ Thomas Samson / AFP
Partagez sur :

Plusieurs nouveaux modèles d'ordinateurs intègrent des processeurs de smartphone. Une solution qui permet d'augmenter fortement leur autonomie.

EN DIRECT DU CES

"Batterie faible". Qui ne s'est jamais retrouvé avec ce message affiché sur son ordinateur au beau milieu de d'après-midi alors qu'il travaille dessus depuis le début de la journée et qu'il est loin d'une prise électrique ? Les ordinateurs, dont l'autonomie a déjà été grandement augmentée au cours des dernières années, profiteront bientôt d'une nouvelle amélioration notable. En reprenant certains composant des smartphones, ils pourront fonctionner une journée complète sans être rechargés.

Le processeur d'un smartphone

Les "Always Connected PC" comme les appelle Microsoft vont notamment arriver chez HP, Asus et Lenovo qui proposeront prochainement les HP Envy X2, Asus NovaGo et Lenovo Miix 630. Tous les trois présentés à l'occasion du Consumer Electronic Show (CES) de Las Vegas utilisent un processeur signé Qualcomm, un Snapdragon 835, que l'on retrouve habituellement sur les smartphones. Il est par exemple intégré dans les Samsung Galaxy S8 et LG V30. Ces processeurs viennent se substituer aux modèles habituels, bien plus gourmands en énergie.

En intégrant de telles puces, qui consomment moins d'énergie, les constructeurs peuvent donc augmenter l'autonomie de leurs appareils pour approcher celle d'un smartphone. Autrement-dit, ces ordinateurs peuvent tenir près d'une journée à l'écart d'une prise de courant. Au niveau logiciel, tous les trois fonctionnent sous Windows 10S, une version allégée de Windows 10 qui nécessite de télécharger des applications optimisées sur le Windows Store. L'achat d'une option permet cependant de passer à Windows 10 Pro et ainsi d'installer n'importe quel logiciel sur son ordinateur.

Rapprochement entre les ordinateurs et les mobiles

Avec ces trois nouveaux modèles qui donnent un premier aperçu de l'ordinateur de demain, les frontières entre les PC et les smartphones sont de plus en plus floues. Un nouveau défi pour les constructeurs de processeurs et de composants qui sont intégrés dans ces machines. Car les processeurs comme ceux de Qualcomm restent encore moins puissant que les processeurs traditionnels des ordinateurs. Pour se faire une bonne place sur le marché, ils devront donc encore gagner en puissance. Et le salut pourrait passer par Intel - dont les processeurs se trouvent généralement dans les ordinateurs - et qui propose lui aussi des modèles basse-consommation, notamment le Core Y, proposé sur une autre version du HP Envy X2.

Les Asus NovaGo, HP Envy X2 et Lenovo Miix 630 seront mis en vente à partir du printemps entre 600 et 800 dollars, selon les configurations. Les prix en euros n'ont pas encore été communiqués par les différents constructeurs.