Bouton "Buy" : Google s'attaque à eBay et Amazon

  • A
  • A
Bouton "Buy" : Google s'attaque à eBay et Amazon
@ SUSANA BATES / AFP
Partagez sur :

E-COMMERCE - Le moteur de recherche s'apprête à ajouter un bouton pour faire son shopping sans passer par un site marchand.

Après Google Shopping, le géant américain veut passer la vitesse supérieure en matière de commerce en ligne. Le moteur de recherche s'apprête ainsi à intégrer un bouton "Buy" (qui signifie "acheter") au coeur même des résultats de requêtes des internautes, a rapporté vendredi le Wall Street Journal. Une fonctionnalité qui veut concurrencer directement les Amazon et autres eBay mais qui ne sera disponible, dans un premier temps, que sur mobile.

Comment ça marche ? À côté des classiques résultats de recherche sponsorisés, en haut de la page de résultats de Google, un bouton "Buy" va donc faire son apparition. Mais pas pour n'importe quelle recherche : cette fonctionnalité sera dédiée aux requêtes d'internautes sur des produits, comme un téléviseur, une paire de chaussures ou encore des places de concert. En cliquant sur le bouton en question, l'internaute sera redirigé vers une page dédiée, conçue par Google, sur laquelle il sera possible de choisir les options du produit en question : couleur, taille, quantité, etc. Il ne lui restera plus qu'à payer son achat et le tour sera joué. Pour le moment, seule la chaîne de vêtements Macy's a signé un partenariat avec Google, mais d'autres pourraient suivre très prochainement.

À quoi ça sert ? Cette fonctionnalité s'inscrit dans l'optique de "garder" l'internaute au sein de la galaxie de sites Google (Drive, Maps, Actualités, Documents, Gmail, YouTube, etc.). Ainsi, il est plus facile de connaître les habitudes des utilisateurs et par conséquence de mieux cibler la publicité qui leur sera attribuée.

Pour se rémunérer, Google ne miserait pas sur une commission à chaque transaction, mais ferait plutôt payer les entreprises souhaitant participer au dispositif, avance le Wall Street Journal. Les tarifs ne sont cependant pas encore connus. "Ce mouvement marque un changement majeur et potentiellement risqué de la stratégie de Google, qui pourrait devenir  une entreprise de e-commerce, au lieu de rester un simple fournisseur de liens vers des sites Internet", explique le quotidien américain.

C'est pour bientôt ? Depuis plusieurs années, les internautes effectuent directement leurs recherches shopping sur Amazon : ils étaient 19% en 2009, 30% en 2011 et déjà 53% en 2012 d'après l'institut de recherche Baird Equity Research. Pour endiguer ce manque à gagner, Google entend lancer sa nouvelle fonctionnalité dans les semaines à venir. Mais ne vous attendez pas à voir débarquer un bouton "Buy" sur votre navigateur d'ordinateur tout de suite : Google mise dans un premier temps sur le mobile pour son déploiement, et plus particulièrement les États-Unis. Pour l'Europe et la France, il faudra encore patienter quelques temps avant d'en bénéficier.