Avec Marketplace, Facebook lance son concurrent de Leboncoin

  • A
  • A
Avec Marketplace, Facebook lance son concurrent de Leboncoin
Facebook lance en France son service de vente entre particuliers.@ Facebook
Partagez sur :

Le réseau social lance en France son service de vente entre particuliers. Il concurrencera le Français Leboncoin.

Facebook compte bien faire de la concurrence au Bon Coin. Le réseau social a annoncé lundi soir le lancement en Europe de Martketplace, son service de vente entre particuliers, en Europe. Disponible depuis quelques mois aux Etats-Unis, en Australie et en Grand-Bretagne, il permet à chaque utilisateur de mettre en vente des objets sur la plateforme et d’interagir avec les acheteurs potentiels.

Intérêt grandissant pour la vente en particuliers

Le lancement de cette fonctionnalité, initialement présentée en octobre 2016, s'explique notamment par l'intérêt des utilisateurs de Facebook pour la vente et l'échange d'objets. Depuis quelques années, de nombreux groupes s'étaient créés sur le site pour mettre en contact acheteurs et vendeurs. "Plus de 550 millions de personnes se rendent sur ces groupes par mois, pour acheter et vendre des objets", a précisé Deborah Liu, vice-présidente de Marketplace, dans une interview au Figaro

Avec Marketplace, Facebook propose une interface plus simple et plus adaptée à la vente d'objets. Surtout, toutes les annonces sont regroupées dans un seul et même onglet, quand il était jusqu'à présent nécessaire de passer d'un groupe à l'autre en fonction du type de produits que l'on souhaitait acheter. Là, l'utilisateur aura accès instantanément à toutes les annonces à proximité de son habitation. Un système qui n'est pas sans rappeler celui du Bon coin. Mais Facebook met en avant plusieurs avantages pour son service. D'abord, toutes les conversations peuvent s'effectuer sans quitter Facebook, directement via Messenger. Ensuite, il permet aux acheteurs d'avoir accès au profil de leurs vendeurs, et inversement. Un bon moyen de rassurer, et qui permet en outre de vérifier identité de son interlocuteur, pour limiter le risque de déconvenues.

Un concurrent de taille pour Leboncoin

L'arrivée de Marketplace en France, et dans 17 autres pays européens, n'est cependant pas une bonne nouvelle pour tous les acteurs. Et en premier lieu pour Leboncoin. Le site français fondé en 2006 et sur lequel 800.000 annonces sont déposées chaque jour, va devoir travailler avec un concurrent nettement plus gros que lui. Car le service de vente entre particuliers de Facebook sera, à terme, accessible au plus de deux millions d'utilisateurs du réseau social. Car aux Etats-Unis, les chiffres sont déjà impressionnants. 18 millions d'annonces ont été postées sur le seul mois de mai. 

Facebook constate même une augmentation de 77% du nombre de conversations entre les vendeurs et les acheteurs potentiels, depuis le lancement du service. Une bonne nouvelle pour le réseau social, car tout le service utilise des services développés en interne et pousse donc les internautes à passer encore un peu plus de temps sur le réseau social chaque jour.