Avec la Playbase, Sonos veut relancer le marché des barres de son

  • A
  • A
Avec la Playbase, Sonos veut relancer le marché des barres de son
La Playbase sera commercialisée en avril.@ Sonos
Partagez sur :

Sonos a annoncé mardi le lancement de son nouveau produit : la Playbase. Cette barre de son pour téléviseur arrive sur un marché difficile.

Un choix étonnant. Le spécialiste des enceintes multi-room (qui permettent de créer un système pour diffuser dans plusieurs pièces), Sonos, a annoncé mardi le lancement de la Playbase, une barre de son à poser sous son téléviseur. Elle vient compléter la gamme de l’entreprise qui proposait déjà des enceintes et une barre de son à fixer au mur.

Un marché compliqué

Contrairement aux barres de son qui viennent se fixer au mur, les bases de son, elles, se placent sous le téléviseur sur un meuble. Mais le choix d’un tel produit surprend. Et pour cause, le marché n'est pas très en forme. Après une stagnation en 2016, il devrait baisser de 5% en France en 2017, selon les données de l’institut Gfk. Surtout, l'idée n'est pas nouvelle - LG avait présenté un produit similaire mi-2013 - et les rares constructeurs qui se sont aventurés dans le domaine ont jeté l'éponge, faute de ventes suffisantes. Sonos assure que le marché existe bel et bien et que ses clients regrettaient de ne pas avoir de solution pour leurs téléviseurs lorsqu'ils ne sont pas fixés au mur. "Le développement nous a pris plusieurs années, mais nous arrivons avec un bon produit. Parfois, il vaut mieux prendre son temps", assume Tad Toulis, responsable du design chez Sonos. 

Pour gagner le marché, le constructeur américain mise sur la simplicité. "Avoir une barre de son était quelque chose de compliqué. Il fallait réaliser tous les branchements et cela pouvait être décourageant", constate le designer. "Avec la Playbase, nous avons un seul connecteur", poursuit-il. De fait, la Playbase n'intègre qu'un connecteur audio optique à brancher sur le téléviseur. Pour le reste, tout fonctionne en Wi-Fi avec l'application du constructeur.

Miser sur la simplicité

Ce choix est à double tranchant. D'un côté, la Playbase sera bien plus simple à mettre en place que ses concurrentes. De l'autre, les possibilités de connexion sont réduites au minimum. Pour toute autre écoute que celle du son de la télévision, l'utilisateur devra passer par l'application mobile de Sonos et utiliser les services partenaires (Spotify, Apple Music...). "Nous voulons que l’usage de nos enceintes soit simple pour le consommateur tout en répondant à un besoin", assure Tad Toulis.

sonos2-1280

Dans les faits, l'idée semble bonne. Surtout, le son, de ce que nous avons pu voir, est de bonne qualité et offre un bon niveau de basse par rapport à la taille du produit. "Il s'agit de palier au son de mauvaise qualité de la plupart des téléviseurs récents", explique Sonos dont le produit, discret et esthétique, s'intègre effectivement bien sous les téléviseurs.

Créer une maison connectée

Plus que de vendre un seul produit à ses clients, le constructeur cherche à créer un écosystème et à s'imposer comme la marque de l'audio à la maison. "Nous avons conscience de faire des sacrifices en nous privant du Bluetooth, mais c’est notre vision. Nous pensons que la maison connectée sera centrée sur le Wi-Fi", assure Chris Kallay, responsable de la conception chez Sonos.

"Nous avons lancé une première enceinte en 2006. L'iPhone et l’iPad n'existaient pas, Spotify non plus, et aujourd'hui vous pouvez la contrôler directement depuis Spotify sur votre iPhone grâce aux mises à jour du logiciel et au Wi-Fi". Et sur ce point, l’entreprise semble avoir vu juste. Les dernières enceintes d’Amazon et Google sont toutes connectées en Wi-Fi. Reste à savoir si le choix d'une base de son comme nouveau produit sera une réussite...

La Playbase sera disponible à partir du 4 avril pour 799 euros en blanc et noir.