Au CEATEC, des robots bons à tout faire

  • A
  • A
Partagez sur :

Panasonic et Hitachi présentent au salon japonais de l'innovation des robots capables d'accompagner les personnes âgées, de jouer avec les enfants ou de patrouiller dans la rue.

Policiers, compagnons ou joueurs, les robots sont de plus en plus performants. Et ils sont les stars du CEATEC, le salon japonais de l’innovation qui a lieu à Tokyo cette semaine. Hitachi et Panasonic présentent notamment de nouvelles solutions pour participer à l'éducation des enfants ou assister les séniors au quotidien. 

Un robot pour jouer et éduquer les enfants

Cocotto, c’est son nom, a été développé pour interagir avec les plus jeunes. En forme de boule, il est capable de se déplacer tout seul sur le sol et affiche sur son écran des yeux et un large sourire pour que les enfants puissent se familiariser avec lui plus facilement. Ensuite, le robot peut jouer avec eux et améliorer leur éveil grâce à des activités ludiques.

Mais Cocotto peut aussi aider à l’éducation des enfants, notamment concernant la nourriture. Si un enfant n’aime pas les épinards, le robot pourra par exemple lui dire qu’il adore ça et qu’ils seront excellents pour lui, un moyen de l’encourager à y goûter de nouveau. Le tout est relié à une application pour smartphones et tablettes afin de le commander plus facilement.

Accompagner les personnes âgées au quotidien

Mais si Panasonic s’intéresse aux plus jeunes avec Cocotto, Hitachi, lui, a développé un robot compagnon pour les personnes âgées. Il se présente sous la forme d’une petite boule lumineuse qui ressent les émotions et peut faire passer des messages simplement sur son visage : avec un sourire quand tout va bien, un regard pensif quand une question lui est posée plusieurs fois ou une tête énervée lorsque son utilisateur a, par exemple, oublié de prendre ses médicaments.

robot 2

Car au quotidien le robot va rappeler à son utilisateur de prendre ses médicaments, lui dire gentiment qu’il n’est pas nécessaire de racheter des tomates alors qu’il y en a déjà dans le réfrigérateur... Enfin, le robot pourra aussi passer des appels, donner la liste des rendez-vous à venir, des recettes ou répondre à des questions sur le quotidien. Plusieurs fonctions ont même été développées spécialement pour les personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer. 

Au quotidien, il permettra donc de stimuler la mémoire et le moral des seniors, un véritable enjeu au Japon, où près d’un tiers de la population a plus de 60 ans. En plus de cela, grâce à un apprentissage permanent, il s’habitue à la routine de son utilisateur et peut ensuite détecter des maladies liées à la mémoire.

Un robot patrouilleur dans les rues

Enfin, les robots devraient débarquer dans les rues, sous forme de robot patrouilleur. Hitachi a ainsi développé un robot qui se déplace tout seul en intégrant de multiples capteurs et peut notamment reconnaître les passants qu’il croise grâce à sa caméra. Grâce à cela, il peut fournir une aide personnalisée et prendre des nouvelles de chacun.

Mais en cas de situation de crise, comme un vol ou un malaise, il est également capable d’alerter la police et les secours et de se rendre sur place pour prévenir les personnes les plus proches afin qu’elles puissent venir en aide à la personne blessée.