05/12/2017 - 07h38

Après la polémique, YouTube annonce le recrutement de modérateurs supplémentaires

YouTube passe à l'action. Quelques jours après une polémique sur sa gestion des contenus et sa politique de modération, la plateforme de vidéos a annoncé des changements dans son équipe en charge de modérer les contenus et va recruter de nouveaux employés pour étoffer ses équipes. "Notre objectif est de garder une longueur d’avance sur les individus malveillants pour qu’il soit de plus en plus difficile de diffuser des contenus qui enfreignent nos politiques sur YouTube", explique Susan Wojcicki, directrice générale du service.

10.000 modérateurs d'ici fin 2018. Pour améliorer sa modération, YouTube prévoit de recruter de nouveaux modérateurs. "En 2018, nous souhaitons aller plus loin et faire monter à 10.000 le nombre de personnes chargées chez Google de lutter contre les contenus susceptibles de violer nos politiques", indique Susan Wojcicki, dans un billet publié sur le blog de l'entreprise. Le site met aussi en avant les progrès du système de modération automatique au cours des dernières semaines. Les modérateurs supprimeraient ainsi "presque cinq fois plus de contenus qu'avant". 98 % des vidéos extrémistes et violentes que nous supprimons seraient également signalées par nos algorithmes d’apprentissage automatique.

Plusieurs problèmes. Dans la pratique, depuis le mois de juin, YouTube annonce avoir supprimé plus de 150.000 vidéos violentes et extrémistes. Surtout, presque 70 % des contenus violents extrémistes seraient retirés dans les 8 heures suivant leur téléchargement et presque la moitié dans les 2 heures. Et si YouTube prend soin de bien mettre en avant ses progrès c'est que le service a rencontré plusieurs problèmes au cours de l'année. Très récemment, il avait été accusé de laisser passer certaines vidéos "inappropriées" mettant en scène des enfants.