Apple prépare de nouveaux iPad et Mac avec ses propres processeurs

  • A
  • A
Apple prépare de nouveaux iPad et Mac avec ses propres processeurs
Le MacBook devrait bénéficier de l'un de ces processeurs.@ Stephen Lam / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

Apple présentera cette année trois nouveaux Mac et un nouvel iPad avec des processeurs développés par ses équipes, au lieu des habituels processeurs d'Intel.

On n'est jamais mieux servi que par soi-même. Voilà, en résumé, la philosophie d'Apple pour les composants de ses smartphones, tablettes et ordinateurs. Le constructeur va en effet présenter trois nouveaux Mac ainsi qu'un nouvel iPad embarquant des processeurs qu'il a lui même développé, annonce Bloomberg dans une enquête publiée mardi.

Trois nouveaux Mac. D'après l'agence de presse américaine, deux modèles seraient des ordinateurs portables, tandis que l'autre serait un ordinateur de bureau. Les fonctions exactes de ces nouveaux processeurs n'ont cependant pas été précisées. Jusqu'à présent, Apple n'a jamais utilisé ses propres processeurs comme puce principale pour ses ordinateurs. Le constructeur utilisait déjà un processeur A10, le même que celui des iPhone 7 et 7 Plus, dans son iMac Pro mais uniquement afin d'intégrer "Dis Siri", qui permet de déclencher l'assistant intelligent de la marque directement en l'interpellant à la voix. Un processeur d'Apple Watch avait également été intégré dans le MacBook Pro avec Touch Bar pour lui permettre de fonctionner correctement.

Un iPad en prime. Un nouvel iPad Pro sera aussi présenté cette année, probablement lors de la conférence des développeurs d'Apple, la WWDC, qui devrait avoir lieu en juin prochain.. Il embarquera un processeur similaire à ceux des iPhone 8 et 8 Plus et l'iPhone X, ainsi que la nouvelle puce d'intelligence artificielle Neural Engine qui est notamment utilisée pour le déverrouillage de l'appareil avec Face ID, le système de reconnaissance faciale.

Des processeurs "maison". Depuis plusieurs années, le constructeur conçoit et développe lui-même les processeurs embarqués dans ses produits. Débuté avec l'iPad en 2010, ce mouvement se poursuit depuis avec l'intégration de "processeurs maison" dans tous les iPhone, mais aussi depuis peu dans certains Mac.