Apple Music drague les étudiants avec une offre à moitié prix

  • A
  • A
Apple Music drague les étudiants avec une offre à moitié prix
Apple propose une offre à moitié prix pour les étudiants@ Apple
Partagez sur :

Apple a annoncé mercredi le lancement en France d'une offre d'abonnement à Apple Music dédiée aux étudiants pour 4,99 euros par mois.

Grands consommateurs de musique, mais peu enclins à débourser une somme élevée pour bénéficier d'un catalogue complet. Avec sa nouvelle offre à moitié prix visant les étudiants, Apple a bien compris l'importance de cette cible dans le marché de la musique en streaming. La marque à la pomme a ainsi annoncé mercredi l'arrivée en France d'un abonnement Apple Music à 4,99 euros par mois destiné aux étudiants.

Moitié prix pour les étudiants. Alors que le service est habituellement facturé 9,99 euros par mois, tous les étudiants le souhaitant ont en effet la possibilité d'obtenir la réduction. Déjà disponible aux Etats-Unis, l'offre est aussi proposée dans de nombreux pays européens (dont la France), au Brésil, au canada, en Chine, en Islande, au Japon, au Mexique ou encore en Afrique du Sud.

Vérification du statut d'étudiant. Dans la pratique, Apple valide le statut de chaque étudiant avant de lui permettre de bénéficier de cette offre. Pour cela, la marque à la pomme elle passe par le service UNiDAYS qui vérifie que l'utilisateur est bien inscrit dans un lycée ou un un établissement supérieur. Et la réduction est accessible aussi bien aux nouveaux utilisateurs qu'aux étudiants déjà abonnés.

Attirer les jeunes. Cette stratégie sonne comme une première, aucun service de streaming musical n'ayant baissé les prix de ses offres. Spotify comme Deezer proposent en effet tous deux des abonnements à 9,99 euros par mois. Mais, elle pourrait être largement bénéfique au service d'Apple en lui permettant d'attirer et de fidéliser une clientèle plus jeune.

Apple Music deuxième. Depuis son lancement en juillet 2015, Apple Music a fait une entrée remarquée dans le monde du streaming muscial. Dans un secteur ultra-concurrentiel, l'entreprise revendique en effet 17 millions d'abonnés payants à son service de streaming et se place ainsi deuxième, loin derrière Spotify et ses 40 millions d'abonnés, mais devant Deezer.