Amazon prêt à lancer un service de streaming musical à bas prix

  • A
  • A
Amazon prêt à lancer un service de streaming musical à bas prix
Le patron d'Amazon, Jeff Bezos.@ David Ryder / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

MUSIQUE - Le géant du e-commerce préparerait un service de streaming musical moitié moins cher que ses concurrents.

Spotify, Deezer et Apple pourraient bien accueillir prochainement un nouveau concurrent dans le monde du streaming musical. Le géant du e-commerce, Amazon, serait en effet en train de préparer un service d'abonnement musical. D'après les informations du site américain Re/Code, deux versions du service seraient prévues. La première, au prix normal de 10 dollars proposerait les mêmes options que ses concurrents, mais une seconde, moitié moins chère, fonctionnerait uniquement avec les produits d'Amazon.

La puissance de l'écosystème Amazon. Cette deuxième déclinaison du service de streaming musical d'Amazon serait en effet compatible uniquement avec les enceintes de la marque, Echo. Et si l'idée d'Amazon de casser les prix dans le secteur de la musique en ligne n'est pas nouvelle, aucune société n'a pour le moment réussi son pari. L'approche de l'entreprise de e-commerce est cependant différente des autres. Les services à bas coût lancés jusqu'à présent proposaient généralement plus des web-radio qu'un catalogue de titres à écouter selon ses envies.

En proposant ce service à 4 ou 5 dollars uniquement sur les enceintes Echo, qui intègrent également un assistant intelligent, Amazon pourrait surtout renforcer son implantation dans les foyers et pousser son écosystème auprès des consommateurs. En effet, si un million d'enceintes de la gamme Echo ont déjà été vendues, la firme de Seatle espère en vendre trois millions cette année et dix millions en 2017.

Des négociations encore en cours. D'après les sources de Re/Code, Amazon prévoit le lancement des deux déclinaisons de son service pour le mois de septembre. Malgré ce calendrier très serré, l’entreprise n'aurait pas encore finalisé toutes ses négociations avec les maisons de disque. Et il faudra ensuite être convaincant pour se faire une place sur le marché dominé par Spotify et ses 30 millions d’abonnés payants.