Zidane entraîneur du Real : "Je veux gagner les deux titres qui restent"

  • A
  • A
Zidane entraîneur du Real : "Je veux gagner les deux titres qui restent"
Zinédine Zidane ajuste sa veste avant de tenir sa première conférence de presse, mardi.@ Pedro ARMESTRE/AFP
Partagez sur :

AMBITION - Le nouvel entraîneur du Real Madrid a confié vouloir remporter la Liga et la Ligue des champions.

C'est avec une petite heure de retard sur l'horaire prévu que Zinédine Zidane a entamé mardi sa première conférence de presse en tant qu'entraîneur de l'équipe première du Real Madrid. Connaissant le personnage, il ne fallait pas s'attendre à des déclarations fracassantes ni à des formules toutes faites. Mais cela n'a pas empêché l'ancien coach de la réserve merengue d'afficher son ambition. "Nous avons deux titres que l'on peut gagner (la Liga et la Ligue des champions, le Real ayant été exclu de la Coupe du Roi, ndlr) et j'espère pouvoir les gagner en fin de saison", a insisté "Zizou". "Il nous reste des matches importants à jouer cette saison, la progression de l'équipe est nécessaire si l'on veut remporter un titre."

"Travail" et "espoir". Zidane, qui a participé à la conquête de la neuvième Ligue des champions (ou Coupe des clubs champions) du Real en 2002 sur le terrain, puis à la dixième, sur le banc, aux côtés de Carlo Ancelotti, en 2014, a rappelé son attachement à la plus prestigieuse compétition de clubs. "Gagner est une chose fondamentale dans ce club et gagner la Ligue des champions sera toujours un objectif", a-t-il insisté. Sur le message qu'il entend faire passer à ses joueurs, Zidane a surtout utilisé deux mots : "travail" et "espoir".

Je vais essayer d'apporter ma patte, un football différent, positif

Avec Bale-Benzema-Cristiano. Interrogé sur le football qu'il entendait pratiquer, Zidane a rappelé son attachement à un football offensif. "Le plus important est que nous ayons un football offensif, mais équilibré", a-t-il d'abord soulevé, avant d'ajouter : "Ce qui est important est de développer un football rapide, qui parte de derrière, avec le ballon. Je vais essayer d'apporter ma patte, un football différent, positif". Sans surprise, Zidane a indiqué qu'il ferait confiance à la "BBC" (Benzema-Bale-Cristiano Ronaldo) pour mener l'attaque du Real. Quant à un modèle dans le métier, Zidane a refusé d'en citer un, se contentant de dire que chacun des entraîneurs qu'il avait côtoyés dans sa carrière, au Real ou ailleurs, lui avait apporté des choses. Il devra en faire la démonstration dès samedi, lors de la réception de la Corogne.