XV de France : qui sont les huit novices de Novès ?

  • A
  • A
XV de France : qui sont les huit novices de Novès ?
Virimi Vakatawa pourrait bientôt connaître sa première sélection avec le XV de France.@ Gianluigi GUERCIA/AFP
Partagez sur :

SANG NEUF - Le sélectionneur du XV de France a appelé huit joueurs qui n'ont encore jamais porté le maillot bleu.

Guy Novès a annoncé mardi sa première liste en tant que sélectionneur du XV de France. Celle-ci, annoncée un peu plus de deux semaines avant le premier match du Tournoi des six nations entre la France et l'Italie, le 6 février prochain, comporte huit noms de joueurs qui ne comptent pas encore de sélection avec le XV de France. "J'ai essayé de mettre des joueurs très jeunes pratiquement à tous les postes", a insisté l'ancien manager du Stade Toulousain. Europe 1 vous propose de découvrir ces huit joueurs qui pourraient insuffler un vent nouveau sur le XV de France, quelques mois après la déroute historique subie en quarts de finale de la Coupe du monde face à la Nouvelle-Zélande.

Viriki Vakatawa (1280x640)

G.Quercia/AFP


Virimi Vakatawa, 23 ans, ailier, équipe de France de rugby à sept. Comme son illustre aîné néo-zélandais Jonah Lomu, ce joueur d'origine fidjienne s'est révélé dans le rugby à sept, où son explosivité et sa puissance font merveille. Membre éminent de l'équipe de France, qualifié pour les Jeux olympiques de Rio, l'ancien joueur du Racing Métro se voit offrir une chance de montrer son talent au sein du XV de France. A le potentiel pour être l'une des révélations de l'année.

Jonathan Danty

C.Quinn/AFP


Jonathan Danty, 23 ans, centre, Stade français. Vainqueur du Bouclier de Brennus avec le Stade français en juin dernier, le jeune joueur formé à l'ASPTT a été élu révélation de l'année, lundi, lors de la nuit du rugby. Il avait déjà été appelé pour un stage chez les Bleus en septembre 2014 pour pallier le forfait de Wesley Fofana. Mais l'ancien sélectionneur, Philippe Saint-André, n'avait pas donné suite. Son successeur attend de Danty qu'il apporte sa fougue au poste de centre.

Sébastien Bézy

R.Gabalda/AFP


Sébastien Bézy, 24 ans, demi de mêlée, Stade toulousain. Lancé dans le grand bain par Novès à Toulouse, Béey s'est installé en tant que titulaire chez les Rouge et Noir, au poste de demi de mêlée. Ce n°9 polyvalent, également capable de jouer à l'ouverture, a confirmé ces dernières semaines sous les ordres d'Ugo Mola, avec notamment une belle régularité au pied.

Yacouba Camara

N.Tucat/AFP


Yacouba Camara, 21 ans, troisième ligne, Stade toulousain. Lui aussi a effectué ses débuts professionnels sous les ordres de Novès à Toulouse. Il avait été appelé par Saint-André mais n'a jamais figuré sur la feuille de match. Ce grand gabarit, formé en banlieue parisienne (à Bobigny puis à Massy) a profité des absences des Picamoles et autre Dusautoir pour faire son trou dans le Top 14. Ancien membre de l'équipe de France des moins de 20 ans, il doit confirmer à l'échelon supérieur.

Kévin Gourdon

X.Leoty/AFP


Kévin Gourdon, 25 ans, troisième ligne, La Rochelle. Titulaire inamovible de la troisième ligne rochelaise, Gourdon se voit récompenser de sa régularité en club. Il est l'un des tout meilleurs plaqueurs du Top 14 avec 121 plaquages réussis sur 130 et son impact physique pourrait faire du bien aux Bleus.

Paul Jedrasiak

X.Leoty/AFP


Paul Jedrasiak, 22 ans, deuxième ligne, Clermont. Ancien capitaine de l'équipe de France des moins de 20 ans, Jedrasiak a brillé chez les jeunes, remportant trois titres de champion de France espoir avec l'ASM. Il a su profiter de la blessure du Canadien Jamie Cudmore pour se faire une place dans l'équipe pro des "Jaunards", avec lesquels il a disputé la finale du Top 14 l'an dernier.

Jefferson Poirot

N.Tucat/AFP


Jefferson Poirot, 23 ans, pilier, Bordeaux Bègles. Il a un nom de héros de bande dessinée et la vaillance qui correspond. Le pilier de l'UBB, qui a découvert le rugby en Dordogne, où il a grandi, est, de l'avis de son manager Raphaël Ibanez, un "jeune pilier, moderne, dynamique, explosif, à l'état d'esprit irréprochable, un vrai compétiteur". Ça ne peut pas faire de mal aux Bleus.

Camille Chat

M.Medina/AFP


Camille Chat, 20 ans, talonneur, Racing 92. Lui aussi a connu l'équipe de France des moins de 20 ans avant d'être appelé chez les "grands" en ce début d'année. "Quand vous lui donnez une opportunité, il n’attend pas la deuxième, il sait ce qu’il faut faire, je sais que ce sera pareil en équipe de France, ils verront quel joueur il est, c’est une grosse valeur ajoutée pour l’équipe", a confié l'un des deux coaches du Racing 92, Laurent Travers. On attend très vite la confirmation.