XV de France : mise en place d'une "cellule technique"

  • A
  • A
XV de France : mise en place d'une "cellule technique"
Pierre Camou (à gauche), le président de la FFR, va devoir réformer le rugby français après la déroute au Mondial. @ FRANCK FIFE / AFP
Partagez sur :

La Fédération française de rugby a annoncé des mesures en réaction à la sévère défaite de l'équipe de France au Mondial de rugby. 

Après la tempête, l'heure est venue de réparer les dégâts. La Fédération française de rugby (FFR) a annoncé jeudi la mise en place d'une cellule technique afin "d'étudier les mesures à prendre pour donner au XV de France les moyens d'être plus performant" après la déroute en quart de finale de la Coupe du monde.

"La composition et la feuille de route de cette cellule seront définies de manière conjointe, sous quinzaine, par les présidents Pierre Camou (FFR) et Paul Goze (Ligue nationale)", a indiqué la FFR à l'issue de la réunion de son bureau fédéral à Marcoussis.

"Mettre le XV de France au centre". Selon la FFR, la réunion "exceptionnelle" du bureau fédéral (12 membres et 11 élus associés) a été marquée par un "débat libre et contradictoire". "Au-delà des divergences de points de vue, tous les participants ont réaffirmé un objectif commun fort : mettre le XV de France au centre de l'organisation du rugby français afin de favoriser sa compétitivité", a souligné la FFR.

Guerre larvée entre la fédération et la ligue pro. Quarante-huit heures après la déroute face aux All Blacks (62-13), Pierre Camou, le président de la FFR, avait affirmé être "prêt à tout" pour donner des moyens au XV de France de se préparer, laissant pointer la mise sous contrats fédéraux des internationaux, qui permettrait à la Fédération d'employer les meilleurs joueurs et ainsi contrôler leur temps de jeu. Cette initiative avait été qualifiée de "casus belli" par Paul Goze, le président de la Ligue, représentant les clubs, notamment du Top 14, employeurs des joueurs.