Wimbledon : Tsonga évite le piège Muller

  • A
  • A
Wimbledon : Tsonga évite le piège Muller
Jo-Wilfried Tsonga a dû s'employer pour sortir Gilles Muller après 3h50' de combat.@ Glyn KIRK/AFP
Partagez sur :

MARATHON - Le Manceau s'est qualifié mardi pour le deuxième tour après avoir sorti le Luxembourgeois en cinq manches.

Jo-Wilfried Tsonga avait raison de craindre son premier tour face à Giller Muller, 88e joueur mondial, mardi, à Wimbledon. Le Manceau a dû s'employer pendant près de quautre heures (3h51') et cinq sets (7-6[8], 6-7[3], 6-4, 3-6, 6-2) pour se qualifier pour le deuxième tour. Demi-finaliste à Bois-le-Duc, quart de finaliste au Queens, Muller a longtemps contrarié le Français, qui a eu la très bonne idée de remporter la première manche au jeu décisif. Avec deux joueurs à 65 aces à eux deux, le match s’est longtemps résumé à une opposition de serveurs.

Première victoire depuis Roland-Garros. Tsonga a dû attendre sa dixième balle de break pour prendre enfin de le service de son adversaire, dans la troisième manche (Tsonga n'a d'ailleurs converti que 3 de ses 16 balles de break sur le match). Mais alors que "JWT" semblait avoir pris la rencontre en main, Muller a breaké très tôt dans la quatrième manche pour revenir à 2 sets partout. Le n°1 français n'a pas eu le temps de gamberger dans la manche décisive, qu'il a nettement dominée.

Tsonga, qui n'a pas disputé un seul match sur gazon entre Roland-Garros et Wimbledon, s'est en tout cas rassuré sur son jeu, mais également sur son physique. Touché à une cuisse lors de sa demi-finale perdue porte d'Auteuil contre Stan Wawrinka, Tsonga avait annulé ses participations à plusieurs tournois sur gazon. Le Manceau aura a priori un deuxième tour accessible, mercredi, contre l'Espagnol Albert Ramos, vainqueur sur abandon de Denis Istomin. L'Ouzbek restait sur une victoire le week-end dernier à Nottingham et aurait sans doute été un client beaucoup plus coriace pour Tsonga. Un peu comme Muller le fut mardi après-midi...