"Vous êtes le pire arbitre de la planète" : le coup de sang de Troicki à Wimbledon

  • A
  • A
"Vous êtes le pire arbitre de la planète" : le coup de sang de Troicki à Wimbledon
@ capture d'écran
Partagez sur :

S'estimant lésé sur plusieurs décisions de l'arbitre de chaise, le Serbe Viktor Troicki n'a pas hésité à lui dire le fond de sa pensée...

VIDEO

"Vous êtes le pire arbitre de la planète, vous êtes tellement mauvais". Paf ! Le Serbe Viktor Troicki n'y est pas allé avec le dos de la cuillère pour qualifier l'arbitre de chaise. En plein match du tournoi de Wimbledon, jeudi, le tennisman a complètement perdu ses nerfs.

Dominé 3-6, 6-3, 6-3, 2-6, 6-3 au deuxième tour par l'Espagnol Albert Ramos, Viktor Troicki s'est mis hors de lui lorsqu'un service jugé "out" (faute) par un juge de ligne a été corrigé en ace par l'arbitre de chaise italien Damiano Torella, donnant un ainsi une balle de match à Ramos. Le court numéro 17 n'étant pas équipé de la technologie du "Hawk Eye", le point n'a pu être vérifié.


Fou: Viktor Troicki pète un énorme plomb !par Sport-Buzz

"Regardez la balle, une fois !". En s'approchant de l'arbitre, le Serbe a hurlé : "Regardez la balle, une fois ! Une fois ! Qu'est-ce que vous fichez ? Vous avez vu la balle ? Vous êtes le pire arbitre de la planète, vous êtes tellement mauvais." De rage, il a frappé la balle pour l'envoyer en dehors du court, ce qui lui a valu un avertissement. 

"Qu'est-ce que vous fichez ici ?". Ramos a conclu la partie sur le point suivant, ce qui n'a fait qu'amplifier la colère du Serbe : "Vous savez ce que vous avez fait ? Vous le savez ? Vous êtes horrible ! Qu'est-ce que vous fichez ici ? Vous êtes le pire de l'histoire. Je dois vous le dire. Je vous ai montré la balle, elle est dehors". "Vous n'avez rien vu durant le match. Vous avez fait au moins une trentaine d'erreurs", a ajouté Troicki. 

Le joueur risque une amende. "Il n'est pas capable de faire du bon travail, donc je le lui ai dit, mais je ne pouvais pas parler normalement", a par ailleurs expliqué devant les journalistes le Serbe, estimant que M. Torella ne pouvait pas arbitrer un match sur un court non équipé du "Hawk-Eye". Il risque une amende d'environ 5.000 livres (6.000 euros) pour son comportement.