Wimbledon : Gasquet va "essayer de se faire plaisir"

  • A
  • A
Partagez sur :

Le Biterrois défie vendredi le n°1 mondial, Novak Djokovic, sur le Centre Court de Wimbledon.

INTERVIEW

Comme en 2007, Richard Gasquet s'est qualifié pour les demi-finales de Wimbledon en battant le Suisse Stan Wawrinka en cinq sets (6-4, 4-6, 3-6, 6-4, 11-9). Mais on espère qu'il fera un peu mieux, cette fois. "Richie", auteur d'un match époustouflant face au dernier vainqueur de Roland-Garros, aura toutefois fort à faire face à Novak Djokovic, l'effrayant numéro 1 mondial. A quelques heures de ce match tant attendu, Richard Gasquet a répondu aux questions d'Europe  1.

richie

"Il faudra être agressif, jouer dans le cours". S'il n'a réussi à battre Djokovic qu'à une seule reprise en douze confrontations sur le circuit ATP, le Biterrois "espère pouvoir faire le même match face à Djoko, même s'il est clair que c'est lui le favori ! Je m'amuse, il y a eu beaucoup de plaisir dans ce match (face à Wawrinka, ndlr), beaucoup de tension. Je vais essayer de faire la même chose. Il faudra être agressif, jouer dans le cours, bien frapper dans la balle. Il va falloir faire un gros match, une grosse bataille. Je suis en forme, en confiance. C'est un gros test, un truc magnifique à jouer".

Interrogé sur la préparation de ce match, Richard Gasquet rappelle qu'il le connait "par cœur. Et il me connait aussi. Je l'ai joué il y a pas très longtemps à Paris et le score a été très difficile pour moi (1-6, 2-6, 3-6) donc je vais essayer d'être plus agressif, plus relâché et de me faire plaisir".

"Je suis fier d'être là où je suis". Une piste, aussi, sera peut-être de se remémorer la seule fois où il a battu "Djoko", il y a huit ans, à Shanghai : "Il n'était pas numéro un mondial, cela change beaucoup de choses… C'était il y a longtemps, on était à peu près au même niveau à l'époque. Maintenant, c'est différent, il a gagné huit Grands Chelems depuis donc ce n'est plus la même histoire. C'est pour cela qu'il est favori." Et de conclure : "Il reste les meilleurs, trois monstres. Je suis fier d'être là où je suis !"