Wimbledon : Djokovic domine Gasquet en demi-finales

  • A
  • A
Wimbledon : Djokovic domine Gasquet en demi-finales
Richard Gasquet a échoué en demi-finales de Wimbledon, vendredi, comme en 2007.@ Leon NEAL/AFP
Partagez sur :

LOGIQUE RESPECTÉE - Le n°1 mondial a fait respecter son statut face au Français, vendredi, en demi-finales de Wimbledon.

Novak Djokovic : on savait que la marche allait être haute pour Richard Gasquet. Deux jours après son exploit contre Stan Wawrinka en quarts de finale, le Biterrois s'attaquait au n°1 mondial et tenant du titre à Wimbledon, qui l'avait battu lors de leurs neuf dernières confrontations. Et la logique a été respectée, vendredi, en demi-finale : le "Djoker" s'est imposé en trois sets (7-6[2], 6-4, 6-4) et 2h20' de jeu. De retour dans le dernier carré de Wimbledon, huit ans après 2007, Gasquet manque donc à nouveau l'occasion de se hisser en finale. Mais le résultat de cette demie a rapidement paru inexorable...

Djokovic s'impose en trois sets face à Gasquet :



Djokovic bien supérieur. Breaké d'entrée, Gasquet a pourtant eu la bonne réaction pour revenir de 0-2 à 2-2 dans le premier set. Sur sa lancée de son quart de finale, Gasquet a rapidement joué le feu lors d'une rencontre sans round d'observation. Poussé au jeu décisif, le n°1 mondial serra alors le jeu pour marquer cinq points de suite et s'imposer 7-2 dans la première manche. Comme à son habitude, "Nole" ne desserra pas son étreinte : il réussit le break d'entrée pour se détacher dans la deuxième manche. Il conserva cet avantage jusqu'au bout pour enlever le deuxième set (6-4). Bis repetita, ou presque, dans le troisième set, avec une nouvelle fois, un break très tôt, lors du troisième jeu. Et le Serbe de dérouler une nouvelle fois jusqu'au bout pour boucler l'affaire, malgré deux balles de match manquées sur le service de Gasquet à 5-3. "Le premier set aurait pu basculer en sa faveur, ça a été le tournant du match", a considéré Djokovic, qui s'est fait manipuler l'épaule gauche à deux reprises sur sa chaise. "Rien de préoccupant", selon le Serbe.

Troisième finale de rang. Malgré cette légère gêne physique et quelques fautes directes (22 contre 19 à Gasquet), Djokovic signe sa dixième victoire de rang (et sa douzième en 13 rencontres) face au Biterrois, l'une de ses victimes favorites, comme l'ensemble des Français d'ailleurs. En effet, le Serbe a signé vendredi sa 32e victoire sur ses 33 derniers matches contre des joueurs tricolores. Un vrai bourreau. Le "Djoker" disputera dimanche sa troisième finale consécutive à Wimbledon et sa cinquième finale sur les six derniers tournois du Grand Chelem. On souhaite désormais bien du courage à l'adversaire du Serbe en finale, que ce soit le Suisse Roger Federer (n°2) ou l'Ecossais Andy Murray (n°3), qui s'affrontent vendredi après-midi lors de la seconde demi-finale...