Violences après le match Reims-Bastia : jusqu'à 2.000 euros d'amende pour des supporters corses

  • A
  • A
Violences après le match Reims-Bastia : jusqu'à 2.000 euros d'amende pour des supporters corses
@ PASCAL POCHARD CASABIANCA / AFP
Partagez sur :

Au cours des incidents, un supporter corse de 22 ans avait été blessé. "Son œil serait définitivement perdu". 

Des peines allant jusqu'à 2.000 euros d'amende ont été prononcées vendredi par le tribunal de Reims à l'encontre de sept supporters corses pour des violences présumées sur des policiers après le match de Ligue 1 Reims-Bastia le 13 février.

Peines inférieures aux réquisitions. Ces peines sont sensiblement inférieures aux réquisitions du parquet qui, lors du procès le 22 mars, avait demandé jusqu'à cinq mois de prison avec sursis pour ces supporters. Au cours des incidents, un supporter corse de 22 ans avait été blessé. "Son œil serait définitivement perdu", a dit  le procureur Bélargent, soulignant toutefois qu'il fallait "attendre l'expertise" qui sera faite. Selon un témoin, le supporter aurait été victime d'un tir de flash-ball, ce que démentait dimanche le parquet de Reims, selon lequel ce jeune homme de 22 ans se serait blessé en tombant à terre. 

150 supporters bastiais à Reims pour assister au procès. Quelque 150 supporters bastiais sont venus à Reims via un vol charter spécial pour assister au procès, a-t-on appris de source aéroportuaire. Un avion a été spécialement affrété par la compagnie française XL Airways, a précisé cette source.