VIDÉO - Rugby - Top 14 : bagarre générale entre Grenoble et Brive, trois expulsions

  • A
  • A
VIDÉO - Rugby - Top 14 : bagarre générale entre Grenoble et Brive, trois expulsions
Deux grenoblois et un briviste ont été exclus lors de cette bagarre.@ JEAN-PIERRE CLATOT / AFP
Partagez sur :

Une impressionnante bagarre a éclaté juste avant la mi-temps du match de Top 14 entre Grenoble et Brive. Trois joueurs ont été exclus.

VIDEO

Le rugby a beau être un sport professionnel depuis plus de vingt ans, quelques traditions du passé demeurent. Les joueurs se chauffent ainsi régulièrement et, parfois, une "générale" éclate, c'est-à-dire une bagarre entre plusieurs joueurs des deux équipes. Dans ce domaine, le match Grenoble-Brive, comptant pour la 4e journée de Top 14, a offert un spectacle impressionnant - ou pitoyable, cela se discute.

Mêlée qui tourne mal. Lors d'une mêlée jouée à la dernière seconde de la première mi-temps, Sona Taumalolo, le pilier gauche grenoblois, soulève la jambe de son vis-à-vis briviste, Damien Jourdain, qui se retrouve alors en l'air, porté par le paquet d'avant. En retour, le pilier du CA Brive frappe son adversaire. La mêlée sort en touche mais les deux joueurs n'en restent pas là et poursuivent leur affrontement au sol, à grands renforts de coups de poings massifs. Solidarité oblige, les coéquipiers des deux belliqueux se regroupent et commencent à se battre.

Rapidement, la bagarre dégénère. Remplaçants et membres du staff technique se jettent dans la mêlée. Il y a des affrontements sur le terrain, dans l'en-but, en touche et dans la zone qui sépare la pelouse des tribunes. Les joueurs enfoncent les barrières publicitaires. Les arbitres assistent impuissants à cette "générale" impliquant une trentaine de "combattants" tout en muscles. Une scène d'une ampleur inédite depuis la création du Top 14 en 2005, mais qui a réjouit les 9.000 spectateurs présents au Stade des Alpes.

Trois cartons rouges. Une fois les joueurs calmés, l'arbitre central s'est entretenu avec les juges de touche et l'assistant vidéo. La sanction est lourde, mais méritée : les deux piliers écopent chacun d'un carton rouge, de même que le trois-quarts centre grenoblois Nigel Hunt, coupable d'avoir asséné plusieurs coups de poing dans la bagarre. Et le rugby dans tout cela ? A 13 contre 14, Grenoble a finalement réussi à battre Brive, sur le score de 36 à 23.