VIDÉO - Le top 5 des plus beaux arrêts de l'Euro

  • A
  • A
VIDÉO - Le top 5 des plus beaux arrêts de l'Euro
Rui Patricio s'apprête à réaliser la première de ses parades décisives en finale.@ Franck FIFE/AFP
Partagez sur :

REMPARTS - À la différence de certains grands attaquants, eux ont tenu leur rang. Les grands gardiens ont été au rendez-vous de l'Euro en France.

VIDEO

La moyenne de buts n'a pas grimpé lors de cet Euro, et c'est en grande partie de leur faute. Eux, ce sont les gardiens de but, qui ont réalisé des prouesses dans les cages, dans des styles bien différents.

  • 1. Le début du show Rui Patricio

Si le Portugal est champion d'Europe aujourd'hui, il le doit en bonne partie à son gardien, Rui Patricio. Le portier du Sporting, dont beaucoup doutaient des qualités avant le tournoi, s'est montré décisif lors de la finale face aux Bleus, débutant son festival dès la 10e minute de jeu sur une magnifique claquette après une tête d'Antoine Griezmann. Et comme en plus il a eu la réussite sur le tir d'André-Pierre Gignac dans le temps supplémentaire…

  • 2. Le réflexe de Lloris

On aurait pu choisir celle contre l'Irlande, qui nous a sauvés du 0-2, ou encore celle en fin de match contre l'Allemagne, qui nous a évité une ultime sueur froide. Mais on a choisi de mettre dans notre Top 5 la toute première parade du capitaine tricolore dans cet Euro, celle réalisée après moins de quatre minutes de jeu lors du match d'ouverture, contre la Roumanie (2-1). Car, franchement, sur ce coup, Hugo Lloris n'a pas réussi un arrêt, il a tout simplement annulé un but tout fait…

  • 3. La baraka d'Akinfeev

Sortie dès la premier tour, la Russie n'a pas réussi un très grand Euro (ses supporters non plus, d'ailleurs). Mais son capitaine Igor Akinfeev s'est quand même en évidence lors du premier match contre l'Angleterre (1-1), en déviant sur sa barre transversale une frappe de Wayne Rooney. La reprise qui suit d'Adam Lallana est allée sur le poteau. C'est ce qu'on appelle la baraka.

Pour revoir le coup de main (et le coup de chance) d'Akinfeev, c'est ici.

  • 4. L'araignée Buffon

À l'instar du capitaine tricolore Hugo Lloris, celui de la Nazionale Gianluigi Buffon a lui aussi multiplié les parades de grand talent dans cet Euro. On retiendra celle réalisée devant son partenaire de la Juventus Giorgio Chiellini, revenu défendre en catastrophe devant Mario Gomez. Au sol, Buffon est parvenu à mettre son gant gauche en opposition pour dévier le cuir en corner.

Pour revoir la qualité de main de Buffon, c'est ici.

  • 5. La détente de Kiraly

On avoue. Aux côtés de Lloris et Buffon, on aurait pu mettre également l'Espagnol David de Gea, auteur de plusieurs parades magnifiques face à l'Italie malgré la défaite, mais aussi l'Allemand Manuel Neuer, longtemps indomptable avant de céder face à la France, pour compléter un carré d'as de gardiens. Mais en optant pour ce sauvetage de Gabor Kiraly, on a voulu récompenser, outre la parade elle-même : le beau parcours de la Hongrie dans cet Euro mais aussi la longévité (et le look !) du doyen de l'Euro, âgé de 40 ans.

Pour revoir l'intervention de Kiraly (et son jogging), c'est ici.