VIDÉO - Foot : France 98 s'impose contre Fifa 98 grâce à un coup franc magique de Zidane

  • A
  • A
VIDÉO - Foot : France 98 s'impose contre Fifa 98 grâce à un coup franc magique de Zidane
Zinédine Zidane a prouvé mardi soir aux 30.000 spectateurs de la U Arena qu'il avait encore de beaux restes, à 45 ans.@ Thomas SAMSON / AFP
Partagez sur :

Comme en 2004, Zinédine Zidane a inscrit un splendide coup franc face à David James, mardi soir à l'occasion des vingt ans de France 98, à la U Arena de Nanterre, face à la sélection Fifa 98 (3-2).

VIDÉO

Rien n'a changé ou presque. Vingt ans après, les champions du monde 1998 ont été dignement fêtés par 30.000 fans nostalgiques, mardi à la U Arena, lors d'une rencontre de gala contre une sélection de vieilles gloires du football (3-2), renforcées par la légende du sprint Usain Bolt. Pour l'occasion, Zinédine Zidane a inscrit un superbe coup franc, face à l'ex-portier de la sélection anglaise, qu'il avait déjà trompé de la sorte lors de l'Euro 2004.

Que du beau monde. Parmi les 22 joueurs sacrés le 12 juillet 1998 face au Brésil (3-0), cornaqués comme il se doit par le mythique Aimé Jacquet, seuls ont manqué à l'appel l'ancien capitaine et actuel sélectionneur de l'équipe de France Didier Deschamps, retenu en Russie pour la Coupe du monde, et David Trezeguet. Face à eux, une équipe de vétérans des plus prestigieux (Vieiri, Stoichkov, Davids, Kluivert...), dirigés par Arsène Wenger, avec en "guest star" le plus grand sprinteur de l'Histoire, le néo-retraité Usain Bolt.

Zidane, comme à l'époque. Sans surprise, c'est Zidane qui a été le plus applaudi avec Thierry Henry. Après l'ouverture du score de Fernando Morientes (1-0), le premier a d'abord offert une passe décisive a Thierry Henry (1-1), avant de trouver l'ouverture sur un magnifique coup franc (2-1), qui rappelle étrangement celui inscrit contre l'Angleterre - et le même gardien - il y a quatorze ans à l'Euro. 

Bolt s'est fait plaisir. Si Gaizka Mendieta a ensuite égalisé (2-2), Vincent Candela a scellé la victoire des Bleus grâce à un coup franc un peu chanceux (3-2). L'invité surprise Usain Bolt, entré en seconde période, s'est lui fait plaisir mais n'a pas fait mieux qu'un tir sur le poteau français. Il ne fallait pas voler la vedette aux héros Bleus.