VIDEO - Euro 2016 : le top 5 des chants de supporters

  • A
  • A
VIDEO - Euro 2016 : le top 5 des chants de supporters
Les fans nord-irlandais ont mis l'ambiance dans les stades de l'Euro ! @ PATRIK STOLLARZ / AFP
Partagez sur :

Non, il n'y a pas eu que "Will Grigg's on fire" pendant cet Euro. D'autres chants en ont mis plein les oreilles. 

VIDEO

Des foules en liesse, maillots et drapeaux de leurs équipes sur le dos, des ambiances magnifiques dans les stades : de l'Euro 2016, on retiendra aussi ses supporters. Entre les Nord-Irlandais, les Gallois, les Islandais, les Polonais ou encore les Hongrois, les villes-hôtes ont accueilli des centaines de milliers de fans tous plus chantants les uns que les autres. Alors que se profile la finale entre le Portugal et la France, le LabEuro leur rend hommage avec notre top 5 des chants de supporters. Avec du Will Grigg, dedans, bien évidemment.

  • Will Grigg's on fire

Vous n'avez pas pu passer à côté de THE chant de cet Euro. Avec leur "Will Grigg's on fire", sur l'air de Freed from desire de Gala, les fans nord-irlandais nous ont régalés. Parmi les dizaines de vidéos, on a choisi ces 10 minutes ininterrompus lors du dernier match de poule contre l'Allemagne. De la folie pure :

  • Don't take me home

Encore un chant britannique ? Ben oui, mais leurs chants sont les meilleurs, on n'y peut rien ! Cette fois, place au "Don't take me home". Entonné par les Anglais puis les Gallois, ses paroles sont simples mais tellement entêtantes : "Don't take me home, please don't take me home, I just don't wanna go to work, I wanna stay here and drink all the beer". Traduction : ne me ramène pas à la maison, je ne veux pas travailler, je veux rester ici et boire toute la bière. En vidéo, au Vélodrome lors d'Angleterre-Russie, ça donne ça :

  • Stand up for the french police

Et maintenant, place aux Irlandais. Les supporters les plus sympas de cet Euro ont régalé avec un magnifique "Stand up for the french police" (lève toi pour la police française). Un chant entonné avant Belgique-Irlande, auquel la police a répondu avec un très drôle "Go home for the french police" (rentrez chez vous pour la police française). Sublime :

  • Le clapping islandais (et hongrois)

Celui-là aussi, vous en avez forcément entendu parler. Avec leur clapping de Viking au son d'un "Ahou" surpuissant, les Islandais ont autant étonné en tribunes que sur le terrain durant tout l'Euro. Simple, efficace, on a (beaucoup beaucoup) aimé :

Mais un autre clapping a été tout aussi impressionnant (parce que contrairement à ce qu'on a beaucoup entendu, non, les Islandais n'ont rien inventé). C'est celui des milliers de supporters hongrois dans les rues de Marseille. Franchement, ce clapping est juste monstrueux !

  • Oh Embolo

Les Suisses aussi savent être originaux. Leur chant "Oh Embolo", en l'honneur de leur jeune attaquant Breel Embolo, sur l'air du "Lion est mort ce soir". En suisse allemand, ça donne : "I de Nati, de Schwiizer Nati, do esch de Breel dihei. I de nati, de Schwizer Nati, do esch de Breel dehei". Oh Embolo, oh Embolo. Traduction : "Dans la Nati (le surnom de l'équipe suisse), dans l’équipe suisse, Breel est à la maison, dans la Nati, dans l’équipe suisse, Breel est à la maison. Oh Embolo, oh Embolo…". Sacrément entêtant :

Alors, lequel est votre préféré ?