Vendée Globe : qui est Alex Thomson, le Britannique qui malmène les Français ?

  • A
  • A
Vendée Globe : qui est Alex Thomson, le Britannique qui malmène les Français ?
Alex Thomson est largement en tête du Vendée Globe après dix jours de course. @ LOIC VENANCE / AFP
Partagez sur :

Le Gallois, largement en tête de l’épreuve après dix jours de course, est une personnalité à part dans le monde de la voile. 

Après dix jours de course, Alex Thomson pointe largement en tête du Vendée Globe, devant une armada de skippers français. Le facétieux Britannique, aussi loufoque que doué, a désormais l’ambition de devenir le premier étranger à remporter la prestigieuse épreuve en solitaire, jusqu’ici chasse gardée des navigateurs tricolores. Portrait d’un skipper vraiment pas banal.

Un habitué du Vendée Globe. Le Gallois de 42 ans, méconnu du grand public, est un navigateur expérimenté. Alex Thomson a ainsi été le plus jeune marin à remporter une course autour du monde : la Clipper Round The World Race, à l’âge de 25 ans. Depuis, le grand blond a enchaîné les épreuves de prestige, que ce soit la Transat Jacques Vabre et le Vendée Globe.

Alex Thomson en est déjà à sa quatrième participation au départ de "l’Everest des mers". Si lors des deux premières fois il a été contraint à l’abandon (2004 et 2008), il a terminé à la troisième place lors de la dernière édition en 2013. Placé dans la catégorie des favoris cette année, il tient jusqu’ici parfaitement son rang.



Un voilier supersonique. Il y a quatre ans, Alex Thomson avait réussi à terminer sur le podium du Vendée Globe avec un bateau "à l’ancienne". Mais cette année, le Britannique bénéficie d’un véritable bolide des mers de dernière génération. Son monocoque Hugo Boss, qui a nécessité deux ans de construction et a coûté près 5 millions d’euros, a été en partie conçu avec des technologies utilisées en Formule 1. De quoi permettre à Alex Thomson de posséder le bateau le plus rapide de cette édition du Vendée Globe.

Une réputation de tête brûlée. Le Britannique n’est pas en tête uniquement parce qu’il possède un excellent navire. Il est aussi un skipper talentueux à la réputation de tête brûlée. "Alex prend beaucoup de risques. Il aime les défis, aller vite et faire différemment", a expliqué Denis Horeau, ancien directeur du Vendée Globe, au micro d’Europe 1.

Une analyse qu’approuve largement le principal intéressé. "Je pilote mon bateau comme une voiture que j’aurais volée. Les gens disent que je vais trop vite. C’est mieux que d’être trop lent !", avait ainsi déclaré Alex Thomson, interrogé par Le Figaro.

Ses vidéos délurées cartonnent sur le net. Le Britannique a été rendu célèbre par ses vidéos totalement folles sur Internet. Depuis plusieurs années, il s’habille en costume, à la "James Bond", et multiplie les exploits. Plus de 2 millions d’internautes ont ainsi vu Alex Thomson grimper sur la voile de son bateau, avant de plonger dans la mer. Dernier exploit en date : le skippeur un peu fou a été tracté dans le ciel par son bateau, au point de s’élever bien au-dessus du mât ! Il ne lui manque plus qu’un Vendée Globe pour devenir définitivement une star de sa discipline.