Vendée Globe : Paul Meilhat, victime depuis 4 jours d'une avarie, abandonne

  • A
  • A
Vendée Globe : Paul Meilhat, victime depuis 4 jours d'une avarie, abandonne
Le skipper français Paul Meilhat a subi une grave avarie le 20 décembre.@ LOIC VENANCE / AFP
Partagez sur :

Paul Meilhat a dû rebrousser chemin vers la Polynésie. Il est le 10e skipper à abandonner le Vendée Globe.

Le skipper français Paul Meilhat (SMA) a signifié samedi son abandon du Vendée Globe, quatre jours après avoir subi une grave avarie qui l'avait contraint à rebrousser chemin alors qu'il était 3e de la course, ont annoncé les organisateurs. Il s'agit du 10e skipper à abandonner, sur les 29 au départ. Il a fait route vers la Polynésie, où il devrait arriver le 28 ou 29 décembre.

"C'est très dur à encaisser". En plein océan Pacifique, Paul Meilhat a constaté le 20 décembre une fissure de 40 centimètres sur son vérin de quille, une pièce électronique très lourde qui permet la gestion de la bascule de la quille. À cause de ce problème qui faisait basculer son bateau du côté opposé au vent, il avait fait route vers la terre la plus proche, l'Est de la Nouvelle-Zélande, avec l'espoir de pouvoir revenir en course. "Sportivement, j'étais à fond et le changement de rythme va être brutal. C'est très dur à encaisser, je vais mettre quelques jours à pouvoir m'exprimer sur ça", avait déclaré jeudi Meilhat. Le Brestois, 34 ans, participait à son premier Vendée Globe.