Vendée Globe : Le Cléac'h soulagé, embouteillages au Horn

  • A
  • A
Vendée Globe : Le Cléac'h soulagé, embouteillages au Horn
Le skipper breton est sorti d'une zone où sévissait un anticyclone qui l'a ralenti pendant plusieurs jours. @ DAMIEN MEYER / AFP
Partagez sur :

Le skipper breton a quitté vendredi une zone de vents faibles, dans laquelle son principal poursuivant Thomson est désormais empêtré. 

Après avoir été talonné par Alex Thomson (Hugo Boss), Armel Le Cléac'h peut désormais respirer sur la route du 8e Vendée Globe. Il a en effet depuis vendredi creusé de nouveau l'écart avec son premier poursuivant.

Le Cléac'h a retrouvé de la vitesse.Au pointage de 5h, 147 milles nautiques séparaient les deux leaders de ce tour du monde à la voile et en solitaire (272 km), contre 28 mn vendredi matin. Après plusieurs jours passés avec le Gallois à ses trousses, le skipper breton a retrouvé de la vitesse en s'éloignant d'un anticyclone au large de l'Uruguay. C'est désormais le skipper britannique qui y est empêtré, ne pouvant que voguer lentement à cause des vents faibles de "3 à 4 nœuds" (entre 5 et 10 km/h). "Je vais perdre une partie des milles que je viens de reprendre à Armel", a concédé le Britannique. "J'ai quand même bien réduit l'écart, et mieux vaut cette situation qu'être à 800 milles de l'adversaire !". 

Colman en souffrance. Derrière, le Néo-Zélandais Conrad Colman (Foresight Natural Energy), qui évolue à la 9e place, a connu une journée difficile. Son bateau s'est couché dans une rafale et une de ses voiles s'est déchirée. "Un maître de kung-fu n'aurait pas fait mieux, un mouvement rapide et efficace !", a-t-il décrit.

Le Horn a été "impressionnant" pour Dick. Vendredi, trois skippers ont doublé le Cap Horn et attaquent la remontée de l'Atlantique : Jean-Pierre Dick (StMichel-Virbac, 4e), Jean Le Cam (Finistère Mer Vent, 5e) puis Yann Eliès (Quéguiner-Leucémie Espoir, 6e). Dick a publié une photo de lui tout sourire en le franchissant pour la cinquième fois de sa vie, l'aube chilienne en arrière-plan. "C'était un beau passage ce coup-ci, j'ai bien vu le cap dans la pénombre. Je suis passé à moins de 5 milles (moins de 10 km), c'était impressionnant !", a ressenti le Niçois.




Le top 10 samedi à 5h :

 1. Armel Le Cléac'h (Banque populaire) à 4.942 milles de l'arrivée
 2. Alex Thomson (Hugo Boss) à 147 milles nautiques du premier
 3. Jérémie Beyou (Maître Coq) à 1.125 mn
 4. Jean-Pierre Dick (StMichel-Virbac) à 1.814 mn
 5. Jean Le Cam (Finistère Mer Vent) à 1.962 mn 
 6. Yann Eliès (Quéguiner-Leucémie Espoir) à 1.966 mn
 7. Louis Burton (Bureau Vallée) à 3.146 mn
 8. Nandor Fa (Spirit of Hungary) à 4.231 mn
 9. Conrad Colman (Foresight Natural Energy) à 4.551 mn
10. Eric Bellion (CommeUnSeulHomme) à 5.641 mn