Vendée Globe : Le Cléac'h prend (un peu plus) le large

  • A
  • A
Vendée Globe : Le Cléac'h prend (un peu plus) le large
Avant d'aborder le Pot au Noir, le "chacal" comptait mercredi matin 216 milles nautiques d'avance sur Alex Thomson (400 km). @ DAMIEN MEYER / AFP
Partagez sur :

Jérémie Beyou, toujours 3e au classement, réduit de plus en plus l'écart avec les deux leaders de la course, Thomson et Le Cléac'h.

Mercredi matin, Armel Le Cléac'h confortait de nouveau son avance sur Alex Thomson (Hugo Boss) qui l'avait un temps talonné. Dans le top 10, le classement reste inchangé. Mais dans le reste du peloton, des signes d'usure après 58 jours de course commencent à se faire sentir.

"On fera les comptes après le Pot au Noir".Au pointage de 5h mercredi, Armel Le Cléac'h affichait 216 milles nautiques d'avance sur Alex Thomson (400 km). Cette avance confortable va lui permettre d'aborder sereinement le Pot au Noir, un marécage équatorial où alternent calmes exaspérants et grains soudains, l'une des dernières difficultés du Vendée Globe. "On fera les comptes après le Pot au Noir qui est le prochain obstacle délicat. C'est ça qui va donner la suite de la course", tempère le skipper breton, l'esprit déjà tourné vers la prochaine difficulté. Le Pot au Noir peut en effet redistribuer les cartes avant le sprint final vers les Sables-d'Olonne. Cette ceinture de basses pressions, où le ciel se montre capricieux, barre littéralement l'Atlantique d'ouest en est. De mauvaises manœuvres, et les écarts chutent rapidement.

Beyou remonte doucement mais sûrement. Jérémie Beyou (Maître Coq) occupe toujours la 3e place du podium mais cette stabilité au classement ne doit pas cacher sa belle remontée. Il y a une semaine, il pointait à 1.193 mn du leader. Mercredi, il filait à 623 mn de Le Cléac'h et 407 mn derrière le Gallois. 

Bataille pour les 4e et 5e places. Dans le reste du top 10, Jean-Pierre Dick (StMichel-Virbac), 4e, menacé mardi par un Yann Eliès (Queguiner-Leucémie Espoir) en forme, a repris un tout petit peu d'air mercredi (60 mn d'écart). La bataille pour la 5e place est aussi rude, Jean Le Cam (Finistère Mer Vent) talonnant Eliès de 14 mn (25 km).

De la casse. Pour les monocoques n'ayant pas encore franchi le cap Horn, des signes d'usure commencent à se montrer obligeant les navigateurs à se retrousser les manches pour soigner les bobos : Alan Roura (13e) a manqué de couler après avoir heurté un objet flottant non identifié (OFNI), alors que Conrad Colman (9e) et Didac Costa (15e) tournent au ralenti à cause de diverses avaries.


Le top 10 mercredi à 5h :

 1. Armel Le Cléac'h (Banque populaire) à 4.218 milles de l'arrivée
 2. Alex Thomson (Hugo Boss) à 216 milles nautiques du premier
 3. Jérémie Beyou (Maître Coq) à 623 mn
 4. Jean-Pierre Dick (StMichel-Virbac) à 1.345 mn
 5. Yann Eliès (Quéguiner-Leucémie Espoir) à 1.405 mn
 6. Jean Le Cam (Finistère Mer Vent) à 1.419 mn
 7. Louis Burton (Bureau Vallée) à 2.831 mn
 8. Nandor Fa (Spirit of Hungary) à 4.048 mn
 9. Conrad Colman (Foresight Natural Energy) à 4.674 mn
10. Eric Bellion (CommeUnSeulHomme) à 5.255 mn