Vendée Globe : entre Le Cléac'h et Thomson, du suspens jusqu'à la fin

  • A
  • A
Vendée Globe : entre Le Cléac'h et Thomson, du suspens jusqu'à la fin
Le Gallois a réussi depuis dimanche à réduire l'écart qui le séparait d'Armel Le Cléac'h. @ LOIC VENANCE / AFP
Partagez sur :

Alors que la première arrivée est attendue pour jeudi, Alex Thomson, très rapide, talonnait toujours Armel Le Cléac'h lundi matin.

L'écart s'est encore réduit lundi matin entre les deux premiers leaders du Vendée Globe. Alex Thomson (Hugo Boss) talonne en effet de plus en plus Armel Le Cléac'h (Banque populaire) à quatre jours de l'arrivée estimée du vainqueur de ce 8e tour du monde en solitaire et sans escale.

Thomson en mode "fusée". Lundi au pointage de 5h, le Gallois n'était qu'à 71 milles nautiques (131 km) derrière le skipper breton, contre 108 mn (200 km) 24h plus tôt. Ce grignotage progressif s'explique par la vitesse prise par Alex Thomson depuis dimanche, malgré l'absence d'un de ses foils. "Le bateau est une fusée !", a lancé le skipper d'Hugo Boss dans une vidéo où il commente en direct la progression de son bolide des mers : "25 nœuds, 26 nœuds, 27 nœuds !". Redescendu à 23 nœuds lundi, il allait toujours plus vite qu'Armel le Cléac'h (22 nœuds).

Le vent va encore se renforcer. Au large de Madère dimanche, le duo de tête se retrouve dans un flux de sud-est lundi matin après avoir passé les Açores. Et les deux leaders ne devraient pas décélérer. "Le vent devrait encore se renforcer dans les heures qui viennent", ont expliqué dimanche les organisateurs. "Le vent pourra atteindre 30 nœuds, peut-être un peu plus, ce qui va permettre aux deux leaders de tenir des moyennes élevées", ont-ils ajouté. "À partir du mardi 17 janvier, le vent commencera à mollir quand les deux bateaux bifurqueront vers l'est en se rapprochant de l'anticyclone". 

Route rallongée. Le Cléac'h et Thomson rallongeront ensuite leur route pour aller chercher la courbure de l'anticyclone et rester sur des vitesses élevées avant de redescendre sur les Sables-d'Olonne. Une arrivée toujours prévue jeudi au terme de 74 jours de course, soit 4 jours de mieux que le temps de référence (78 jours par François Gabart en 2012/2013).


Le top 10 lundi à 5h : 

 1. Armel Le Cléac'h (Banque populaire) à 999  milles de l'arrivée
 2. Alex Thomson (Hugo Boss) à 71milles nautiques du premier
 3. Jérémie Beyou (Maître Coq) à 772 mn
 4. Jean-Pierre Dick (StMichel-Virbac) à 1.356 mn
 5. Yann Eliès (Quéguiner-Leucémie Espoir) à 1.638 mn
 6. Jean Le Cam (Finistère Mer Vent) à 1.651 mn
 7. Louis Burton (Bureau Vallée) à 2.840 mn
 8. Nandor Fa (Spirit of Hungary) à 4.351 mn
 9. Eric Bellion (CommeUnSeulHomme) à 4.894 mn 
10. Conrad Colman (Foresight Natural Energy) à 5.037 mn