Valbuena : "Benzema n'est pas quelqu'un qui me respecte beaucoup"

  • A
  • A
Valbuena : "Benzema n'est pas quelqu'un qui me respecte beaucoup"
@ RODRIGO ARANGUA / AFP
Partagez sur :

D'après un document qu'Europe 1 a pu consulter, Mathieu Valbuena n'a pas été tendre avec Karim Benzema devant la juge d'instruction.

Pour Mathieu Valbuena, s'il y a bien un rôle qui est clair dans cette affaire de chantage à la sextape, c'est celui de son ancien coéquipier chez les Bleus Karim Benzema. Lors de son audition face à la juge d'instruction Nathalie Boutard, le 20 novembre dernier, Mathieu Valbuena confirme que l'attaquant du Real Madrid a joué les intermédiaires très insistants, d'après des documents qu'Europe 1 a pu consulter.

"Attention Mat, c'est des gros gros voyous". "Karim m'a dit tout de suite : 'Mat, il y a une vidéo, c'est chaud. Sur ma fille, je l'ai vu. Attention Mat, c'est des gros gros voyous'", se souvient Valbuena. Puis, Benzema lui aurait ensuite proposé à deux ou trois reprises de le mettre en relation avec l'un de ses amis d'enfance lyonnais, capable de régler le problème.

"Il m'a fait peur, il m'a menti". Devant la juge, Mathieu Valbuena répète son étonnement face à cette insistance. Surtout, il comprend d'emblée l'enjeu. "Le but, c'était de rencontrer M. Zenati pour une contrepartie. Je sais qu'on ne fait pas les choses gratuitement et que ça n'était pas pour des places de foot", précise encore le joueur. La magistrate lui explique alors que Karim Benzema n'a en réalité jamais vu la vidéo. Mathieu Valbuena exprime sa déception : "il m'a fait peur, il m'a menti pour que je rencontre cette personne-là".

"C'est pas quelqu'un qui me respecte beaucoup". Mathieu Valbuena a enfin évoqué les conversations téléphoniques captées par la police, au cours desquelles Benzema, en ligne avec Zenati, se moque de lui. "Avec Karim, on a des relations en sélection. En dehors, je ne sais pas quel garçon il est. Mais quand on entend les écoutes, c’est pas quelqu’un qui me respecte beaucoup", réagit-t-il. Quant au qualificatif de "tarlouze" utilisé par Karim Benzema, là encore, pas d'illusion pour Mathieu Valbuena : "non, ce n'est pas amical".