US Open : Pliskova éliminée, Muguruza nouvelle n°1 mondiale

  • A
  • A
US Open : Pliskova éliminée, Muguruza nouvelle n°1 mondiale
Karolina Pliskova perd mercredi sa place de N.1 mondiale.@ TIMOTHY A. CLARY / AFP
Partagez sur :

La Tchèque Karolina Pliskova va abandonner la première place mondiale à l'Espagnole Garbine Muguruza, après son élimination mercredi en quarts de finale de l'US Open.

La Tchèque Karolina Pliskova va abandonner la première place mondiale à l'Espagnole Garbine Muguruza, après son élimination mercredi en quarts de finale de l'US Open. Pliskova s'est inclinée face à l'Américaine CoCo Vandeweghe, 22e mondiale, en deux sets (7-6[4], 6-3). Comme elle avait atteint la finale de l'édition 2016, Pliskova va perdre 870 points au classement WTA, ce qui va permettre à Muguruza de la dépasser. Elle devait obligatoirement atteindre la finale 2017 pour espérer rester N.1 mondiale.

Pliskova en tête pendant 8 semaines.Guburuza avait pourtant été éliminée dès les 8e de finale du tournoi new-yorkais, par la Tchèque Petra Kvitova 7-5 (7/6), 6-3, mais elle avait abordé le dernier rendez-vous du Grand Chelem de l'année à la 3e place mondiale après ses titres à Wimbledon et Cincinnati. Muguruza, 23 ans, va devenir la 24e joueuse à occuper la place de N.1 mondiale, la troisième cette année après l'Allemande Angelique Kerber et Pliskova qui sera restée en tête du classement WTA pendant huit semaines.

Vers des demi-finales 100% américaines ? De son côté, Vandeweghe a décroché avec autorité sa qualification pour la deuxième demi-finale en Grand Chelem de sa carrière, huit mois après avoir atteint le dernier carré de l'Open d'Australie. La Californienne sera opposée jeudi à sa compatriote Madison Keys (N.16) ou à l'Estonienne Kaia Kanepi (N.418). La première demi-finale opposera deux Américaines, Venus Williams (N.9) et Sloane Stephens (N.83). En cas de succès de Keys face à Kanepi dans la soirée de mercredi à New York, il y aura des demi-finales 100% américaines pour la première fois depuis 1985 en Grand Chelem (Wimbledon) et pour la première fois depuis 1981 à l'US Open.