US Open : Mladenovic éliminée en quarts de finale

  • A
  • A
US Open : Mladenovic éliminée en quarts de finale
Mladenovic a manqué une belle occasion, mardi, de rejoindre le dernier carré d'un tournoi du Grand Chelem.@ Timothy CLEARY/Getty Images North America/AFP
Partagez sur :

TENNIS - La joueuse française a été sortie par l'Italienne Roberta Vinci, vainqueur en trois manches.

La belle aventure de Kristina Mladenovic à l'US Open a pris fin en quarts de finale, mardi. La jeune joueuse française, qui atteignait ce stade de la compétition pour la première fois en Grand Chelem, a été battue en trois sets par l'Italienne Roberta Vinci (6-3, 5-7, 6-4 en 2h32'). Comme attendu, le match entre les deux joueuses, classées aux alentours de la 40e place mondiale (40e pour Mladenovic, 43e pour Vinci), a été heurté et décousu. Mais c'est finalement l'Italienne qui a gagné le droit, à 32 ans, de disputer sa première demi-finale en Grand Chelem contre l'une des sœurs Williams, qui s'affrontent dans le deuxième quart de finale du jour, plus tard dans la soirée.

Des doubles fautes à la pelle. La jeune Tricolore, âgée de 22 ans, a très mal débuté la rencontre, en concédant les trois premiers jeux. Le résultat de la première manche fut logique : 6-3 pour Vinci. Le deuxième set fit basculer la partie dans l'irrationnel. Mladenovic manqua pas moins de six balles de break dans le deuxième jeu avant de perdre son service. Mais elle enchaîna ensuite trois jeux de rang, de 1-2 à 4-2. Alors qu'on la croyait revenue dans le match, elle réalisa un jeu de service atroce à 4-3 avec quatre doubles fautes. En difficulté avec son service, en délicatesse aussi avec son physique - elle fit intervenir le kiné à deux reprises pour soigner des douleurs aux mollets -, Mladenovic réussit pourtant, et contre toute attente, à enlever la deuxième manche (7-5).

Le troisième set, plus "sérieux", bascula à 3-3 quand la Française concéda sa mise à jeu après une longue bataille. Et à nouveau quatre doubles fautes... Visiblement diminuée (elle a achevé la rencontre strappée à une cuisse), Mladenovic, auteur de 64 fautes directes (!), a fini par s'incliner face à une Vinci sans doute plus fraîche physiquement, elle qui avait profité au tour précédent du forfait d'Eugenie Bouchard. Malgré les douleurs, malgré le courage de Vinci, brillante en défense, difficile de ne pas se dire que "Kiki" tenait là une occasion en or de disputer sa première demi-finale en Grand Chelem...