Une "convention" signée par le PSG permet "le retour des abonnements pour ses ultras"

  • A
  • A
Une "convention" signée par le PSG permet "le retour des abonnements pour ses ultras"
La tribune Auteuil devrait retrouver son ambiance d'antan au Parc des Princes.@ FRANCK FIFE / AFP
Partagez sur :

Le retour des ultras au Parc des Princes, depuis octobre 2016, s'est fait globalement sans heurts. Cette convention définit droits et devoirs réciproques.

"Une convention a été signée avec le PSG permettant (…) le retour des abonnements à Auteuil pour ses ultras", a annoncé vendredi dans un communiqué le Collectif ultras Paris (CUP), sept ans après le plan Leproux qui avait introduit le placement aléatoire au Parc des Princes.

"Une tarification plus accessible pour les classes populaires". "Grâce à cette convention définissant des droits et des devoirs réciproques, une relation normale et de confiance mutuelle se réinstalle entre le PSG et ses supporters", affirme le CUP, qui a été l'un des principaux interlocuteurs du PSG dans les négociations pour un retour des ultras du club. "Des gestes que nous apprécions à leur juste valeur ont été faits par le club, allant d'une tarification que nous souhaitons toujours plus accessible pour les classes les plus populaires, à bien plus de libertés dans l'animation des tribunes", s'est encore félicité le collectif de supporters, qui rassemble différents groupes "dits contestataires" et/ou "issus du Virage Auteuil" et a reçu fin juin un agrément du ministère des Sports en tant qu'association de supporters.

"Ni discrimination, ni violence, ni politique". Le retour des ultras au Parc des Princes, depuis octobre 2016, s'est fait globalement sans heurts et le CUP s'efforce de faire respecter une charte - "on ne veut ni discrimination, ni violence, ni politique", explique son président - à ses adhérents. Les supporters parisiens ont toutefois valu à leur club une première sanction de la part de la Ligue de football professionnel (LFP), à la suite de dégradations matérielles au Parc OL, à Lyon, où le PSG a disputé et remporté la finale de la Coupe de la Ligue face à Monaco (4-1), avec deux matches à l'extérieur sans supporters.