Un joueur de Lens agressé par ses propres supporters

  • A
  • A
Un joueur de Lens agressé par ses propres supporters
Benjamin Bourigeaud va entamer sa troisième saison avec les Sang et Or.@ François LO PRESTI/AFP
Partagez sur :

RIVALITÉ MALSAINE - Benjamin Bourigeaud souffre d'une fracture à un doigt de la main droite après une altercation en discothèque.

Le jeune milieu de terrain du RC Lens, Benjamin Bourigeaud, 21 ans, n'a pas disputé la rencontre amicale entre son équipe et le club belge de Tubize (score final : 0-0), mardi soir. Le natif de Calais était assis dans les tribunes, avec une attelle à la main droite. Cette blessure, le natif de Calais l'a contractée samedi, après avoir été pris à partie par un groupe de six personnes, visiblement éméchées, dans une discothèque, près d'Arras. Son tort ? Avoir voulu défendre son ancien coéquipier au RCL, Baptiste Guillaume, qui venait de se faire agresser verbalement. Après avoir fait ses classes chez les Sang et Or, l'attaquant belge, âgé de 20 ans, a signé cet été un contrat de cinq ans avec le Losc, rival honni du RC Lens, ce qui n'a visiblement pas plu à certains.

"Quand tu sors, tu peux être sujet à la provocation." "Ils sont tombés dans un guet-apens et il s'est blessé à la main, je pense qu'il en aura pour deux ou trois jours. Il a eu des problèmes en voulant défendre Baptiste (Guillaume), parti au Losc", a confirmé l'entraîneur du RCL, Antoine Kombouaré, à l'issue de la rencontre. "Ils savent aujourd'hui, quand tu sors, que tu peux être sujet à la provocation, mais il ne faut surtout pas répondre."



Le joueur lensois "souffre d'une fracture à un doigt de la main droite et va subir une petite intervention, ce qui ne devrait pas occasionner une longue absence des terrains", a indiqué une source proche du club. Bourigeaud, qui n'a pas encore décidé s'il allait déposer plainte contre ses assaillants, a voulu rassurer ses supporters en postant le message suivant sur son compte Twitter : "Tout va bien ne vous inquiétez pas, je serai de retour très vite".