Un joueur de Baseball américain suspendu 5 matches pour racisme

  • A
  • A
Un joueur de Baseball américain suspendu 5 matches pour racisme
Le joueur a écopé de 5 matches de suspension. @ Capture d'écran Youtube
Partagez sur :

Yuli Gurriel avait singé un joueur japonais, le qualifiant de "petit Chinois" et se bridant les yeux en les tirant en arrière. 

Le Cubain Yuli Gurriel, joueur des Houston Astros, a écopé samedi d'une suspension de cinq matches pour un incident à caractère raciste vendredi lors du match N.3 des World Series, la finale de la Ligue majeure de Baseball (MLB). Cette sanction ne le privera toutefois pas des derniers matches des World Series, puisqu'elle s'applique à la saison 2018 de la MLB.

"Petit Chinois". "Certaines personnes ne seront pas d'accord, mais il ne me paraît pas juste de punir l'équipe durant ces World Series pour le comportement d'un joueur", a expliqué le patron de la MLB, Rob Manfred. Gurriel, 33 ans, était au cœur d'une polémique pour s'être moqué du lanceur japonais des Los Angeles Dodgers Yu Darvish face à qui il venait juste d'inscrire un home-run. Selon des images de télévision, il l'avait désigné à ses coéquipiers en le qualifiant, en espagnol, de "chinito" (littéralement, petit Chinois) et en se bridant les yeux en les tirant en arrière.

"Je ne voulais blesser personne". A l'issue de la rencontre perdue 5 à 3 par les Dodgers, Darvish avait fait part de sa colère: "Se comporter ainsi est un manque de respect, les Astros aussi ont des supporteurs asiatiques", avait-il regretté. Il s'était montré ensuite sur son compte twitter beaucoup plus magnanime: "Personne n'est parfait, y compris moi comme lui, ce qu'il a fait ce vendredi n'était pas bien, mais je crois qu'il faut apprendre de ce qu'il s'est passé plutôt que de l'accabler", a écrit le lanceur des Dodgers. De son côté, Gurriel qui a joué dans le Championnat japonais avant de s'imposer en MLB, avait présenté ses excuses après le match: "Je ne voulais blesser personne au Japon, pays pour lequel j'ai le plus grand respect, je n'ai jamais eu l'intention de faire de geste insultant".