Tsonga en demi-finale, ça donne quoi ?

  • A
  • A
Tsonga en demi-finale, ça donne quoi ?
La seule fois où Jo-Wilfried Tsonga a remporté une demi-finale de Grand Chelem, c'était en 2008 à Melbourne. @ GREG WOOD / AFP
Partagez sur :

RÉTRO - Jo-Wilfried Tsonga a déjà disputé cinq demi-finales d’un tournoi du Grand Chelem. Il n’a gagné qu’une seule fois.

Le Français dispute la sixième demi-finale de sa carrière, vendredi face au Suisse Stan Wawrinka. Sur les cinq précédentes rencontres qu’il a disputées à ce stade de la compétition, Jo-Wilfried Tsonga ne s’est imposé qu’une seule fois. Notons également qu’il a joué dans le dernier carré à deux reprises à l’Open d’Australie, Wimbledon et Roland-Garros. En revanche, il n’a jamais atteint les demies à l’US Open.

2008. Open d’Australie face à Nadal. Totalement méconnu du public tricolore, le Manceau fait sensation à Melbourne en éliminant successivement Andy Murray, Sam Warburg, Guillermo Garcia-Lopez, Richard Gasquet et Mikhail Youzhny. Celui que la presse s’amuse à comparer à Mohamed Ali pour sa ressemblance physique et ses qualités de "puncheur" se retrouve face à Rafael Nadal. Ce jour-là, Tsonga est sur un nuage. Il balaie le n°2 mondial en trois petits sets (6-2, 6-3, 6-2) avant de s’incliner en finale face à Novak Djokovic.

2010. Open d’Australie face à Federer. Après avoir sorti Stakhovsky, Dent, Haas, Almagro et Djokovic aux tours précédents, le Manceau retrouve Roger Federer dans le dernier carré. Deux ans après son exploit, "Jo" n’arrive pas à rentrer dans son match, tétanisé par l’enjeu. "Rogeur" en profite pour l’expédier en trois manches (6-2, 6-3, 6-2).

2011. Wimbledon face à Djokovic. Sur le gazon londonien, Jo-Wilfried Tsonga réussit l’un des plus beaux exploits de sa carrière. En quarts de finale, il sort Roger Federer alors qu’il était mené deux manches à rien. Ce jour est historique pour le tennis. C’est effectivement la première fois en 178 rencontres de Grand Chelem que Federer n’arrive pas à remporter un match après avoir pris deux sets d’avance. En demie, le Français s’incline face à un superbe Djokovic en quatre manches (7-6, 6-2, 6-7, 6-3).

2012. Wimbledon face à Murray. Pour la deuxième année consécutive, "Big Jo" se hisse dans le dernier carré du tournoi londonien. Une nouvelle fois, il n’arrive pas à franchir cette avant-dernière marche. Contre le futur lauréat des Jeux olympiques, Andy Murray, Tsonga oppose une très belle résistance avant de s’incliner en quatre sets (6-3, 6-4, 3-6, 7-5).

2013. Roland-Garros face à Ferrer. Pour la quatrième année de suite, Jo-Wilfried Tsonga se retrouve en demi-finale d’un tournoi du Grand Chelem. Après Melbourne et Londres, "Jo" goûte à ce bonheur "chez lui", porte d’Auteuil. Une fois de plus, il réussit l’exploit de sortir Roger Federer en quarts de finale. Mais en demie, Tsonga commet de trop nombreuses fautes et s’incline un peu trop vite face à l’Espagnol David Ferrer (6-1, 7-6, 6-2).