Tribune effondrée : le président d'Amiens ne "veut pas faire d'amalgame"

  • A
  • A
Tribune effondrée : le président d'Amiens ne "veut pas faire d'amalgame"
@ FRANCOIS LO PRESTI / AFP
Partagez sur :

Bernard Joannin, président du club d'Amiens, a de nouveau défendu les infrastructures du stade de la Licorne après l'effondrement d'une barrière samedi soir lors du match contre Lille. 

"Il ne faut pas rentrer dans le domaine technique". C'est la mise en garde dimanche matin de Bernard Joannin, le président du club de foot d'Amiens au lendemain de l'effondrement d'une barrière samedi soir lors du match contre Lille après l'ouverture du score des visiteurs. 

"La commission de sécurité est passée il y a trois jours"."Il ne faut pas faire d'amalgame entre la toiture qui est en cours de réfection et le reste du stade. Le reste du stade a été validé par toutes les commissions de sécurité. Je ne suis pas technicien, le procureur de la République a diligenté une enquête, attendons les résultats", a-t-il réclamé lors d'un point presse alors que la polémique sur les conditions d'accueil des supporters visiteurs enfle. "Sur l'ensemble du stade, la commission de sécurité est passée il y a trois jours. Elle se réunit tous les quinze jours, quand il y a un match d'Amiens à domicile", a ajouté le directeur de la sécurité. 


"J'exprime ma compassion". Bernard Joannin a renouvelé son message de soutien aux supporters soignés. "J'exprime ma compassion auprès des blessés qui sont toujours au CHU", a-t-il dit après être allé les rencontrer à l'hôpital et avant d'y retourner en compagnie de la présidente de la LFP Nathalie Boy de la Tour et du directeur général exécutif de la Ligue, Didier Quillot. "Nous avons hier affrété une navette pour ramener chez eux les supporters qui pouvaient l'être", a conclu le président de l'Amiens SC.