Gignac chez les Tigres du Mexique, c'est officiel

  • A
  • A
Gignac chez les Tigres du Mexique, c'est officiel
Le "mur jaune et bleu" des supporters des Tigres de Monterrey, club que rejoint André-Pierre Gignac. @ AFP
Partagez sur :

SOMBRE HÉROS - L'attaquant international français André-Pierre Gignac a signé, vendredi soir, un contrat avec le club mexicain des Tigres de Monterrey, a-t-on appris auprès du club.

"Je suis fier de faire partie de la famille tigre" a écrit, en espagnol, le joueur sur son compte Twitter. L'attaquant international français André-Pierre Gignac a signé, vendredi soir, un contrat avec le club mexicain des Tigres de Monterrey, a-t-on appris auprès du club.

Le joueur de 29 ans, qui évoluait cette saison à l'OM, a signé un contrat dont les détails n'ont pas été communiqués. "Il (Gignac) fait maintenant partie de notre incomparable famille. Son coeur et talent vont s'ajouter à notre équipe pour arriver à de grandes choses" peut-on lire sur le compte Twitter du club. Arrivé au terme de son contrat avec l'OM, son transfert ne coûtera donc rien au club du nord du Mexique.

"Une équipe extraordinaire". André-Pierre Gignac (21 sélections, 5 buts) est arrivé vendredi à Monterrey, une riche ville industrielle du nord du Mexique. "Il y a une équipe extraordinaire, merci à tous d'être là", a-t-il déclaré en espagnol à son arrivée à l'aéroport, où l'attendait près d'une centaine de supporteurs qui chantaient "francés, francés" et "tigres, tigres", du nom de l'équipe de Monterrey. L'international a ensuite effectué une visite médicale suivie d'examens complémentaires.



Un salaire annuel de 4 à 5 millions d'euros. Si le choix sportif peut étonner, André-Pierre Gignac pourra se consoler financièrement, puisque l'Equipe estime qu'il percevra un salaire annuel de 4 à 5 millions d'euros, ainsi qu'une prime à la signature conséquente. Le grand journal du Mexique, rapportant les informations parues dans la presse du pays, parle lui d'un salaire de 8 millions d'euros annuels pendant deux ans. Autre motif de satisfaction pour le natif de Martigues, son nouveau club est toujours engagé en Copa Libertadores, l'équivalent sud-américain de la Ligue des Champions, où il disputera une demi-finale contre les Brésiliens de l'Internacional Porto Alegre les 15 et 22 juillet prochain. 

Dit-il adieu à l'équipe de France ? Avec cet exil dans un championnat où évolue Ronaldinho (Quéretaro), Roque Santa Cruz, ex-attaquant du Bayern ou encore l'ancien Niçois Dario Cvitanich (Pachuca), André-Pierre Gignac met sans doute un terme à son histoire avec les Bleus, à un an de l'Euro-2016 en France. Malgré son excellente saison, il n'avait de toute façon pas été convoqué par le sélectionneur Didier Deschamps pour les derniers matches amicaux -perdus- contre l'Albanie (0-1) et le Belgique (3-4).