"Tout sauf Ajaccio" : sur les réseaux sociaux, la "France du foot" soutient Toulouse

  • A
  • A
"Tout sauf Ajaccio" : sur les réseaux sociaux, la "France du foot" soutient Toulouse
Le Toulouse Football Club bénéficie depuis dimanche du soutien de nombreux supporters d'autres clubs sur les réseaux sociaux (photo d'illustration). @ AFP
Partagez sur :

Amputé de plusieurs joueurs, contraint de jouer sur terrain neutre et à huis clos, le club corse fait de plus l'unanimité contre lui sur Twitter avant son match aller de barrage d'accession en Ligue 1, mercredi soir.  

"Tout sauf Ajaccio". Depuis la victoire litigieuse du club corse face au Havre, dimanche soir, le mot d'ordre se répand comme une traînée de poudre sur les réseaux sociaux. Sur le plan sportif, les joueurs de l'ACA partent déjà avec plusieurs désavantages avant leur barrage aller face à Toulouse, mercredi soir. Trois des leurs, ainsi que leur entraîneur, sont suspendus suite aux débordements du match de play-off. La rencontre, qui aurait dû se dérouler à Ajaccio avant un match retour sur la pelouse du TFC, aura finalement lieu dans un stade "neutre" - celui de Montpellier - et à huis clos, conformément à la décision rendue par la Ligue mardi. Les Toulousains devraient enfin être plus "frais" que les Corses, chez qui les 120 minutes disputées dans le chaos ont pu laisser des traces.

"Même si je suis supporter Bordelais…". Malgré une saison terminée avec 37 petits points, un triste record depuis sa remontée en Ligue 1 en 2003, le TFC a donc des raisons d'y croire. D'autant que l'équipe, habituée des faibles affluences en championnat, bénéficie d'une vague de soutien des supporters de nombreux clubs, choqués par les évènements de dimanche soir. "Même si je suis supporter Bordelais, ça me ferait ***** de voir Ajaccio en L1", écrit par un exemple un internaute. "La seule vraie perf d'Ajaccio, c'est de nous donner envie de supporter le TFC", renchérit un autre.

D'autres développent un argumentaire répondant aux accusations de "haine anti-corse" développées par des responsables sportifs et politiques de l'île suite aux sanctions infligées au club. "Demain, la France sera Toulousaine. Non pas parce que c'est Ajaccio en face, non plus parce que tout le monde adore le TFC, mais simplement parce que les gens détestent tout ce qui s'est passé ce week-end. Rien à voir avec le soi-disant racisme anti-corse. Qu'ils se remettent en question", analyse un supporter de l'AS Monaco.

"Trouver une grand-mère ou un oncle toulousain". Résultat : pour beaucoup, "c'est le moment de trouver une grand-mère ou un oncle toulousain" afin de pouvoir se ranger derrière les Violets mercredi soir. Le compte de la "Fédération française de la lose", suivi par des dizaines de milliers d'internautes, y est aussi allé de son commentaire, jugeant que "l'ensemble des joueurs de ligue 1 supportera le @ToulouseFC afin de conserver leur intégrité physique l'année prochaine".

Une carte postée sur le réseau social présente quant à elle "la France pour les Barrages", avec des logos du TFC sur l'ensemble du territoire… Et une seule vignette représentant l'ACA, sur l'île de Beauté. "Considérez que votre match face à Ajaccio, c'est comme la Ligue des champions", intime un supporter du Paris Saint-Germain aux Toulousains. "Seule différence avec le PSG : toute la France est avec vous".