Tour de France : Gallopin encore !

  • A
  • A
Tour de France : Gallopin encore !
@ REUTERS
Partagez sur :

BIS REPETITA - En jaune dimanche, le jeune Français a cette fois remporté la 11e étape, à Oyonnax.

Une victoire en (très) costaud. Après avoir déjà décroché le maillot jaune à l'issue de la 9e étape, dimanche soir, le Français Tony Gallopin (Lotto-Belisol) a remporté mercredi la 11e étape du Tour de France qui reliait sur 187,5 kilomètres Besançon à Oyonnax. Il s'agit de la deuxième victoire d'étape française sur ce Tour de France après Blel Kadri (AG2R La Mondiale), vainqueur samedi à Gérardmer. Le natif de Dourdan a construit sa victoire en deux temps, d'abord en attaquant à une quinzaine de kilomètres de l'arrivée, dans la dernière difficulté (non répertoriée) de la journée, puis en prenant par surprise ses trois compagnons de fuite - Sagan, Kwiatkowski et Rogers - dans le final. Il a ensuite résisté au retour d'un peloton réduit à une grosse trentaine de coureurs pour l'emporter avec trois mètres d'avance.

 

Maillot jaune, vainqueur d'étape, 5e du général. "C'est incroyable", a convenu Gallopin au micro de France 2. "Je tiens à remercier ma famille, mon père en particulier, et ma fiancée (la cycliste Marion Rousse, ci-dessous)." Le coureur de l'équipe Lotto-Belisol a expliqué avoir reconnu cette étape, et notamment le final assez tortueux, avec son père, Joël, ancien coureur cycliste.



Maillot jaune dimanche soir, vainqueur d'étape et cinquième du général, mais où s'arrêtera Gallopin ? "C'est clair et net depuis le début, il faut être honnête, en étant super, je pourrais faire 15e (du général)", a expliqué celui qui avait débuté le Tour en étant équipier de luxe du Belge Jurgen Van den Broeck. "Quand on a un coureur qui peut jouer le podium, ce n'est pas forcément utile de jouer une 15e ou 20e place." Gallopin va donc retrouver son rôle d'équipier. Mais quelque chose nous dit qu'on n'a pas fini d'entendre parler de lui...


>>  LIRE AUSSI : Le Tour 2014 a-t-il encore un intérêt ?