Tour de France : revivez la victoire de Romain Bardet lors de la 19ème étape

  • A
  • A
Tour de France : revivez la victoire de Romain Bardet lors de la 19ème étape
Quel final pour Romain Bardet !@ LIONEL BONAVENTURE / AFP
Partagez sur :

CHAPEAU ROMAIN ! - Romain Bardet a dompté la pluie et tous ses adversaires pour aller chercher la victoire et la deuxième place du classement général.

L'ESSENTIEL

Il ne restait plus que deux étapes alpestres pour briller dans ce Tour de France 2016. Romain Bardet n'a pas attendu la dernière pour se montrer. Le Français a été incroyable dans le final dantesque de la 19ème étape et s'est imposé en solitaire en haut de la montée du Bettex. Le Tricolore a signé la première victoire française de l'édition 2016 et a même réalisé un superbe coup double en allant chercher la deuxième place du classement général. Le coureur d'AG2R La Mondiale a échappé aux nombreuses chutes qui ont touché les cadors dans 50 derniers kilomètres marqués par une pluie battante.

Europe1.fr vous propose de revivre cette formidable étape entre Albertville et Saint-Gervais-Mont-Blanc.

Le nouveau Top 10 du classement général. Romain Bardet a réalisé la bonne opération du jour, en allant chercher la deuxième place du général, derrière Chris Froome. Il possède encore 16 secondes d'avance sur Nairo Quintana et 25 sur Adam Yates. Richie Porte, cinquième, est un peu plus loin.



Le Top 10 de l'étape. Voici le classement de la 19ème étape : 



17h24 : VICTOIRE DE ROMAIN BARDET !!! Le Français s'impose en solitaire à Saint-Gervais !! Il devance Joaquin Rodriguez et Alejandro Valverde avec plus de 20 secondes d'avance ! C'est la première victoire française de l'édition 2016 et la deuxième de Bardet sur le Tour de France !  Nairo Quintana termine à 26 secondes, Adam Yates à 56 secondes et Bauke Mollema à plus de quatre minutes du Français, qui va logiquement prendre la deuxième place du classement général.

En difficulté après sa chute, Chris Froome a sauvé les meubles, terminant à 36 secondes de Bardet. Le Britannique conserve largement son Maillot Jaune.

17h22, 1 km de l'arrivée : Personne ne réussit à revenir sur le Français malgré de nombreuses tentatives ! Bardet semble être le plus malin, et le plus fort sous cette pluie battante. Encore 500 mètres !

17h19, 1 km de l'arrivée : BARDET DANS LE DERNIER KM ! Il va le faire !! La première victoire d'étape française est à la portée du Tricolore qui entre dans le dernier kilomètre !

17h18, 2 km de l'arrivée : BARDET A 2 KILOMÈTRES !! Le tricolore n'a plus que deux kilomètres à effectuer !! Il possède encore 40 secondes d'avance sur les autres favoris !

17h17, 2 km de l'arrivée : Adam Yates est lâché !! Le Britannique ne tient pas le rythme du groupe Maillot Jaune !! Le podium va changer et Romain Bardet va sûrement en profiter !

17h16, 3 km de l'arrivée : BARDET SEUL EN TÊTE ! Le Français vient de déposer Rui Costa ! Le Portugais ne peut plus suivre alors que Dan Martin (Etixx) a attaqué derrière.

17h14, 3 km de l'arrivée : La pente remonte. Bardet et Costa sont dans les quatre derniers kilomètres, également très difficiles.

17h13, 4 km de l'arrivée : La BMC prend le relais. Richie Porte (BMC) possède encore un partenaire dans le groupe Maillot Jaune en la personne de Damiano Caruso. L'Italien a placé une grosse accélération pour son leader et l'écart faiblit.

17h10, 5 km de l'arrivée : Bardet et Costa perdent du temps. Le groupe Maillot Jaune revient sur le duo de tête dans ces portions moins difficiles. C'est l'Italien Rosa (Astana) qui menait le groupe à gros rythme pour son leader Fabio Aru , mais il vient de lâcher. 35 secondes d'avance pour Bardet.

17h08, 6 km de l'arrivée : Bauke Mollema n'est pas là. Le deuxième du classement général n'arrive pas à revenir sur le groupe Maillot Jaune depuis sa chute ! Ça sent bon pour le podium du côté de Romain Bardet alors que les pourcentages sont plus faciles actuellement.

17h06, 7 km de l'arrivée : Romain Bardet rejoint Rui Costa !! Quelle montée de la part du Français. Il vient de rejoindre le Portugais en tête de course. Les deux hommes possèdent plus d'une minute d'avance sur le groupe Maillot Jaune !

17h03, 7 km de l'arrivée : Chris Froome n'a pas son vélo. Le Maillot Jaune roule toujours avec le vélo de son équipier Geraint Thomas. Pas idéal, d'autant que le Britannique est marqué par sa chute sur le flanc droit.

17h01, 8 km de l'arrivée : Les pourcentages les plus durs. Le début du col est très compliqué pour tout le monde ! Romain Bardet pointe environ une minute devant le groupe Maillot Jaune ! Le français part à la chasse au podium ! Il n'est qu'à 30 secondes de Rui Costa !

16h55, 9 km de l'arrivée : ROMAIN BARDET A PRIS DE L'AVANCE ! Le Français négocie très bien la descente !! Dans la roue de Mickaël Chérel, le Tricolore a pris une grosse dizaine de secondes sur tous les autres favoris ! 

16h54, 11 km de l'arrivée : CHUTE DE CHRIS FROOME !! Le Maillot Jaune a glissé dans un virage difficile !! Le Britannique a pris le vélo d'un équipier pour continuer. A l'avant, Romain Bardet est parti dans sa course au podium !

16h51, 13 km de l'arrivée : Problème mécanique pour Mollema ! Le deuxième du général a été victime d'un souci mécanique ! Le Néerlandais va devoir batailler pour revenir, alors que la descente reprend de plus belle.

16h49, 15 km de l'arrivée : L'équipe AG2R accélère. Mickaël Chérel prend la tête du groupe Maillot Jaune ! Le coéquipier de Romain Bardet prépare le terrain pour son leader.

16h44, 22 km de l'arrivée : Rui Costa dernier rescapé. Les poursuivants viennent d'être repris ! Le groupe Maillot Jaune, toujours emmené par l'équipe Astana, ne laisse rien aux échappées. Costa est tout seul devant, avec une minute d'avance.

16h38, 25 km de l'arrivée : Bientôt la montée finale. Rui Costa s'approche de la dernière ascension de la journée : le Bettex (9,8 km à 8%). Le col est très raide dès les premiers hectomètres (près de 13% !), parfait pour une attaque de loin.

PROFILCOLSCOTES_2

Le profil de la montée finale @ASO


16h34, 28 km de l'arrivée : Rui Costa continue son numéro ! Le Portugais négocie très bien la descente glissante et creuse l'écart. Il possède environ une minute d'avance sur les poursuivants et 1'40 sur le groupe Maillot Jaune.

16h31, 29 km de l'arrivée : Richie Porte est derrière ! L'Australien est actuellement dans les voitures, distancé par le peloton alors que le déluge n'en finit plus. Il ne semble pas touché, il s'agit peut-être d'un problème mécanique. Des coéquipiers l'attendent.

16h24, 35 km de l'arrivée : Descente dangereuse. La pluie est arrivée au pire moment ! Les coureurs sont dans une longue descente d'une quarantaine de kilomètres avant la montée finale du Bettex et le bitume est totalement mouillé. Attention aux chutes !

16h18, 40 km de l'arrivée : Chute de Pierre Rolland ! La pluie a été fatale au Tricolore dans la descente. Le coureur de la Cannondale, qui ouvrait la route, a glissé sur une trace de boue et a fini sur le bas-côté. Il est rattrapé par le peloton mais a pu repartir.

16h17, 42 km de l'arrivée : Rolland et Costa devant. Le Français Pierre Rolland a accéléré dans un faux-plat, au début de la descente. Suivi par le Portugais Rui Costa, c'est donc un duo qui ouvre la route, avec quelques secondes d'avance sur les poursuivants et plus de deux minutes sur le peloton.

16h15, 44 km de l'arrivée : Pas d'attaque chez les favoris. Décidément, les favoris attendent toujours le dernier moment pour accélérer sur ce Tour de France. Malgré un bon rythme, personne n'a tenté sa chance dans la plus grosse difficulté du jour. Résultat : même Adam Yates, qui semblait malmené, a pu s'accrocher au peloton. 

16h13, 46 km de l'arrivée : La pluie s'invite ! Il faisait bien noir depuis quelques kilomètres et la tendance vient de se confirmer : une averse s'abat sur la route du Tour ! De quoi corser la fin de course.



16h09, 49 km de l'arrivée : Majka attaque au sommet ! Le Polonais a placé une petite accélération dans le groupe de tête pour s'assurer de passer en tête en haut de la montée de Bisanne. Il empoche 25 points et sera - sauf catastrophe - meilleur grimpeur du Tour de France 2016.

16h06 : Tom Dumoulin craint une fracture du poignet. Le Néerlandais se serait cassé le poignet sur sa chute, selon son équipe Giant-Alpecin. Sa participation aux Jeux olympiques risque d'être compromise.



16h02, 50 km de l'arrivée : Adam Yates souffre mais revient. Le Britannique s'est accroché à la queue du peloton. Mais on le sent fébrile, la moindre accélération risque de le faire perdre le contact… et le podium. D'autant qu'il n'a plus aucun coéquipier pour l'aider.

15h53, 53 km de l'arrivée : L'équipe Astana imprime toujours le rythme. C'est toujours la formation kazakhe qui roule en tête du peloton, faisant de gros dégâts à l'arrière. Mais le rythme est assez modéré pour que la plupart des grimpeurs puisse s'accrocher. L'écart est de 1'46.

15h47, 55 km de l'arrivée : Adam Yates est lâché !! Finalement, il s'agissait bien d'un problème physique pour Adam Yates ! Le Britannique, troisième du général, a été distancé du groupe Maillot Jaune ! Le podium est en train de s'envoler, au profit de Romain Bardet, qui s'en approche virtuellement !

15h45, 56 km de l'arrivée : ABANDON de Tom Dumoulin ! Le Néerlandais a mis fin à son calvaire. Sa chute a apparemment été fatale au double vainqueur d'étape, qui vient d'abandonner.

15h36, 58 km de l'arrivée : Majka accélère. Le maillot à pois vient d'accélérer dans l'échappée. Les moins bons grimpeurs du groupe ont décroché. Plus que 2'15 d'avance sur le peloton.

15h34, 59 km de l'arrivée : Des coureurs en difficulté. Ça y est, les pourcentages commencent à faire des dégâts. Le groupe de tête perd quelques unités, tout comme le peloton qui roule fort. L'Américain Tejay Van Garderen, 17ème du classement, est déjà lâché. 

15h30, 60 km de l'arrivée : Chute de Tom Dumoulin. Accrochage en milieu de peloton ! Tom Dumoulin, double vainqueur d'étape et deuxième du contre-la-montre de Megève, est tombé au sol. Le Néerlandais se tient le poignet.

15h27, 62 km de l'arrivée : Adam Yates en queue de peloton ! Le troisième du général a été lâché par le groupe des favoris. Apparemment pas une défaillance pour le Britannique, qui semble revenir avec des coéquipiers. Un problème mécanique, peut-être.

15h23, 65 km de l'arrivée : La montée de Bisanne arrive. Et voilà déjà la plus grosse difficulté du jour ! La montée de Bisanne pourrait être propice aux attaques avec ses 12,4 km à 8,2%. Le col classé hors catégorie, inédit sur la Grande Boucle, culmine à plus de 1.700 mètres d'altitude. 

PROFILCOLSCOTES_1

Le profil de la montée de Bisanne @ASO


15h17 : Le Tour à la fanzone. Comment profiter au mieux de cette étape royale ? A Paris, certains ont choisi de se déplacer à la fanzone de la Défense, où un écran géant est mis en place pour les fans les plus fidèles de la Grande Boucle. On est loin de l'ambiance de l'Euro 2016, mais la passion est bien la même.

15h13, 72 km de l'arrivée : De Gendt encore premier au sommet. Le Belge est passé en tête au sommet du col de la Forclaz de Queige, juste devant Rafal Majka, qui continue de contrôler.

15h10, 73 km de l'arrivée : 3'50 d'avance. La petite baisse de rythme du peloton est favorable à l'échappée, qui a repris un peu de temps. Les 20 hommes de tête compte près de quatre minutes d'avance.

15h08, 74 km de l'arrivée : Astana en attente. Le peloton a légèrement ralenti à la suite d'une incompréhension au sein de l'équipe Astana en tête de groupe. Les équipiers de Fabio Aru ont hésité à couper leur effort, avant de reprendre leur marche en avant. Deux coureurs de la Team Katusha mettent toujours la main à la pâte.

15h03, 75 km de l'arrivée : Nouveau col. Voilà les hommes de tête dans la deuxième difficulté du jour : le col de la Forclaz de Queige (5,6 km à 7,8%). Le col est classé en deuxième catégorie.

14h58 : Le podium chamboulé à Saint-Gervais ? Alors que le peloton passe au ravitaillement avant d'entamer les choses sérieuses, un petit point sur les forces en présence. L'attraction du jour est bien sûr la lutte pour le podium, avec de nombreux coureurs dans la bataille. Bauke Mollema et Adam Yates, respectivement deuxième et troisième du général, n'ont pas été dans leur meilleure forme lors du contre-la-montre et semblent marquer le pas. Au contraire de Romain Bardet et Richie Porte, qui ont tous deux repris du temps et qui surfent sur une belle série depuis le début des étapes alpines. Entre ces deux duos figure toujours Nairo Quintana, la grande interrogation du Tour 2016. Le Colombien, principal rival de Froome au départ du Mont-Saint-Michel, n'a strictement rien montré et n'est plus du tout favori pour le podium. Sans oublier l'Italien Fabio Aru, septième du général et troisième du contre-la-montre, qui semble en pleine forme au vu du gros travail fourni par ses équipiers depuis le début de l'étape.

gene

Le classement général @ASO


14h47, 83 km de l'arrivée : Ecart stable. Toujours environ trois minutes d'avance pour les échappées… Le peloton ne faiblit pas, et le vainqueur d'étape n'est peut-être pas dans les 20 coureurs de tête !

14h42, 90 km de l'arrivée : Jonction en tête de course. Le trio vient d'être repris dans les routes plus larges qui suivent la descente de la Forclaz. Le groupe de 20 est reconstitué.

14h34, 94 km de l'arrivée : Un trio fait la descente. Thomas de Gendt et Rafal Majka ne se sont pas relevés après avoir passé le col en tête ! Ils font la descente à bloc, suivis de près par le Français Alexis Vuillermoz, qui a eu le bon coup d’œil en de la Forclaz. Le trio a pris 35 secondes d'avance sur le groupe.

14h30 : Une vue imprenable sur le lac d'Annecy. Au moment où le peloton passe à son tour le sommet du col de la Forclaz, prenons le temps d'admirer le paysage somptueux autour du lac d'Annecy.



14h26, 103 km de l'arrivée : De Gendt en tête ! Et c'est le Belge Thomas de Gendt qui passe en tête au sommet devant le Polonais Majka. Le maillot à pois n'a pas tout donné pour devancer son adversaire, se contentant de maintenir son avance au classement de la montagne. Il pourrait assurer le maillot à pois dès aujourd'hui.

14h24, 103 km de l'arrivée : Bataille pour le sommet. Les échappées sont dans le dernier kilomètre du col de la Forclaz de Montmin. On attend une explication entre Rafal Majka et Thomas de Gendt au sommet...

14h20, 104 km de l'arrivée : 37,5 km/h de moyenne. Les hommes de tête ont parcouru 37,5 kilomètres dans la première heure de course. Une belle moyenne horaire pour cette étape courte qui s'annonce intense.

14h10, 108 km de l'arrivée : L'écart baisse encore. La Team Katusha vient relayer les Astana en tête de peloton au début de l'ascension ! Pas de chance pour l'échappée qui voit son avance passer sous les trois minutes.

14h06, 110 km de l'arrivée : Le point sur le classement de la montagne. Le premier col de la journée nous permet de faire le point sur le classement du maillot à pois. A noter que quatre des cinq coureurs qui dominent ce classement sont dans l'échappée. Seul le Russe Ilnur Zakarin manque à l'appel.

mont

Le classement de la montagne @ASO


14h01, 111 km de l'arrivée : En route pour la première ascension. Les hommes de tête ont dépassé Talloires : l'heure est venue pour la première difficulté répertoriée du jour. Le col de la Forclaz de Montmin se présente avec ses 9,8 km à 6,9% de pente moyenne.

13h58, 113 km de l'arrivée : L'écart ne grandit plus. Depuis l'accélération de l'équipe Astana, le peloton garde un gros rythme. Conséquence : les échappées ne sont plus tranquilles et leur avance est précaire : 3'40 actuellement.

13h52, 120 km de l'arrivée : Sprint intermédiaire. L'Australien Michael Matthews vient de passer en tête sur la ligne du sprint intermédiaire. Le vainqueur de la 10ème étape empoche quelques points mais le maillot vert semble inamovible sur les épaules de Peter Sagan. Sauf abandon, le Slovaque ramènera sa tunique verte à Paris.

13h47, 122 km de l'arrivée : La composition du groupe de tête. Ils sont 20 en tête de course, voici leurs noms : Alexis Vuillermoz (AG2R La Mondiale), Andrey Grivko et Alexey Lutsenko (Astana), Tony Martin (Etixx-Quick Step), Rui Costa (Lampre-Merida), Pierre Rolland (Cannondale-Drapac), Robert Kiserlovski et Rafal Majka (Tinkoff), Michael Matthews (Orica-BikeExchange), Amael Moinard et Marcus Burghardt (BMC), George Bennett (Lotto NL-Jumbo), Jarlinson Pantano (IAM), Thomas De Gendt et Tony Gallopin (Lotto-Soudal), Daniel Navarro (Cofidis), Emmanuel Buchmann (Bora-Argon 18), Laurens Ten Dam (Giant-Alpecin), Nathanael Berhane (Dimension Data) et Eduardo Sepulveda (Fortunéo-Vital Concept).

13h38, 130 km de l'arrivée : L'équipe Sky réagit. Ces tentatives n'ont pas été du goût de Christopher Froome. Le Maillot Jaune a demandé à ses équipiers de reboucher l'écart avec les poursuivants. Le peloton est reformé, mais le rythme reste élevé. 

13h36, 133 km de l'arrivée : Ça bouge dans le peloton ! L'équipe Astana a fait bouger tout le monde !! D'autres équipiers de la formation kazakhe ont rejoint leurs partenaires, suivis par des coureurs de l'équipe Movistar !

13h33, 136 km de l'arrivée : Les Astana tentent un coup ! Le rythme du peloton ne semblait pas convenir à l'équipe Astana de l'Italien Fabio Aru (septième du général). Trois équipiers dont Vincenzo Nibali viennent de s'extirper du peloton, suivis par l'Espagnol Joaquin Rodriguez (Katusha, 11e du général).

13h28, 138 km de l'arrivée : Une échappée de grimpeurs. Comme prévu, de nombreux grimpeurs figurent dans le groupe de tête. On y retrouve (encore !) le Polonais Rafal Majka (Tinkoff), présent pour entériner son maillot à pois. Thomas de Gendt (Lotto-Soudal) et Jarlinson Pantano (IAM), qui ont déjà beaucoup animé l'édition 2016, sont également de la partie, tout comme quelques Français : Alexis Vuillermoz (AG2R La Mondiale), Pierre Rolland (Cannondale), Tony Gallopin (Lotto-Soudal) et Amaël Moinard (BMC).

13h22, 139 km de l'arrivée : Un col non répertorié pour commencer. On avait annoncé une étape sans répit, c'est bien le cas ! Les coureurs sont déjà dans une ascension, le col de Tamié, certes non répertorié au classement de la montagne mais loin d'être une partie de plaisir. 

13h20, 141 km de l'arrivée : Le groupe a trois minutes d'avance. La bagarre n'a pas duré pour former le groupe de tête. Le peloton a vite laissé filé la vingtaine de coureurs, qui sont déjà à plus de trois minutes du groupe Maillot Jaune.

13h16, 143 km de l'arrivée : Déjà un groupe d'attaquants. Comme attendu, les attaques se sont multipliées dès le départ de la 19ème étape. Un groupe d'une quinzaine de coureurs semble bien parti pour former l'échappée. 

13h10 : C'est parti ! Le départ vient d'être donné à Albertville !

Le point sur le classement général. Avant le départ, on vous fait le point sur le classement du Maillot Jaune. Après sa victoire sur le contre-la-montre de Megève, Chris Froome est quasiment certain de ramener la victoire à Paris. Mais derrière, l'étau est très resserré pour les places d'honneur : cinq coureurs se tiennent en seulement 1'08 ! Cinquième, Romain Bardet est tout près de son objectif de podium. Attention tout de même à l'Australien Richie Porte, en pleine forme en cette fin de Grande Boucle.

gene

Le classement général @ASO


Parcours redoutable. 146 kilomètres, quatre cols répertoriés mais six véritables difficultés, une arrivée en altitude : le parcours s'annonce explosif. Aucun doute que les attaques vont pleuvoir d'entrée pour prendre l'échappée ! Du côté des cadors, il faudra attendre un peu et surtout ne pas se faire surprendre. Bauke Mollema tentera de garder sa deuxième place, il n'a que 24 secondes d'avance !

En attendant le départ… Le peloton est au pied du Mont-Blanc ! Avant le départ prévu à 13h10 à Albertville, les coureurs s'échauffent tranquillement et évoquent leurs objectifs pour l'étape du jour. Comme beaucoup de ses compatriotes, le Français Warren Barguil tentera de prendre la bonne échappée. Il veut "tout donner" pour aller chercher une victoire d'étape.