Tour de France : Nacer Bouhanni attendu à Bergerac

  • A
  • A
Tour de France : Nacer Bouhanni attendu à Bergerac
Marcel Kittel (à droite), lève le bras après sa victoire à Troyes, devant Arnaud Démare et André Greipel. Nacer Bouhanni (2e à gauche), est 5e.
Partagez sur :

L'équipe Cofidis compte sur son sprinteur pour remporter une étape du Tour. Avec les absences de Démare, Cavendish et Sagan, Nacer Bouhanni pourrait avoir une chance mardi après-midi à Bergerac

L'équipe Cofidis compte plus que jamais sur Nacer Bouhanni pour remporter une victoire d'étape sur le Tour de France. Le sprinteur, coureur français le mieux payé du peloton avec un salaire avoisinant les 2 millions annuels, devrait avoir sa chance mardi après-midi à Bergerac, au terme d'une dixième étape taillée pour un sprint massif. 

Démare, Sagan et Cavendish out. Avec son CV toujours vierge de victoire d'étape sur le Tour de France, à l'inverse de son principal rival Arnaud Démare, vainqueur il y a une semaine à Vittel et furtif porteur du maillot vert, Nacer Bouhanni n'a pas réussi à tirer son épingle du jeu dans les sprints massifs de la première semaine. Mais voilà, le premier tiers de la course a été fatal pour trois gros morceaux : Arnaud Démare, arrivé hors-délais dimanche à Chambéry, Peter Sagan, exclu après avoir provoqué une violente chute lors de l'emballage final le 4 juillet à Vittel, et Mark Cavendish, principale victime de ladite chute...

Kittel est "très, très fort". Reste l'Allemand Marcel Kittel, en pleine forme, qui compte déjà trois victoires d'étape sur ce Tour 2017. Un Kittel jugé "très, très fort" par Yvon Sanquer, le manager de la Cofidis, qui ne veut pas pour autant mettre la pression sur Nacer Bouhanni, dont la préparation a été perturbée par une grosse chute en compétition au printemps. "On reste sur la même problématique, on veut une victoire d'étape", précise cependant Yvon Sanquer à Europe 1 ."On va continuer à se battre, on ne va pas lâcher l'affaire", avait pour sa part assuré son coéquipier Cyril Lemoine après la 8e place de Nacer Bouhanni à Nuits-Saint-Georges vendredi.

Souvent placé, le coureur de 26 ans a donc clairement pour objectif de remporter une des dernières étapes dévolues au sprinteur. Dès mardi à Bergerac ?