Tour de France : Michael Matthews remporte la 16ème étape, Froome toujours en jaune

  • A
  • A
Tour de France : Michael Matthews remporte la 16ème étape, Froome toujours en jaune
Michael Matthews, à gauche, a triomphé au terme d'un sprint agité. @ Lionel BONAVENTURE / AFP
Partagez sur :

L'Australien a remporté au sprint sa deuxième victoire cette année, lors de la 16ème étape entre Le Puy-en-Velay et Romans-sur-Isère. 

Michael Matthews a refait le coup. L'Australien a remporté au sprint sa deuxième victoire sur le Tour 2017, mardi lors de la 16ème étape entre le Puy-en-Velay et Romans-sur-Isère. Il a devancé de peu le Norvégien Edvald Boasson Hagen, après examen de la photo finish. 

Au classement général, le Britannique Christopher Froome reste Maillot jaune. Les écarts avec ses poursuivants, Fabio Aru (2ème), Romain Bardet (3ème) et Rigoberto Uran (4ème) restent inchangés à la veille de la première étape alpestre. Dan Martin, cinquième avant l'étape, a lui été piégé par une cassure et recule au septième rang. 



Kittel largement distancé. Le rythme des hommes de Matthews a distancé Kittel, vainqueur de cinq étapes dans ce Tour, peu après le départ du Puy-en-Velay. Le porteur du maillot vert, au sein d'un deuxième groupe, n'a pu revenir sur le peloton principal. A la différence du Français Nacer Bouhanni, qui a contre-attaqué pour revenir, avec l'aide d'équipiers, avant d'arriver dans la vallée du Rhône.

La Sky fait reculer Dan Martin au général. Dans le final très venté, sous une forte chaleur (33 degrés), l'équipe de Froome a provoqué plusieurs cassures, la principale à 15 kilomètres de l'arrivée. L'Irlandais Dan Martin et le Sud-Africain Louis Meintjes en ont été les principales victimes. Le Français Romain Bardet, troisième du Tour, est parvenu de justesse à rentrer, avec l'aide du champion de Belgique Oliver Naesen, déterminant en la circonstance.

Dan Martin, qui a lâché une cinquantaine de secondes, a reculé de la 5e à la 7e place du classement général, à plus de deux minutes de Froome.